Twitter Instagram Facebook Vimeo RSS
Recherche avancée  
account
 
 
Forgot your password ?

Martin Bertrand

Des histoires de piscine #1



+ Lien vers la série

Ramona Deckers

Intimate portraits

Ramona Deckers capture l'essence et révèle les faiblesses de ceux qu'elle photographie. Faiblesses q (...)

Ramona Deckers capture l'essence et révèle les faiblesses de ceux qu'elle photographie. Faiblesses qui les rendent plus forts. En somme, ces quelques imperfections qui rendent les gens uniques. La tristesse, les insécurités... toutes ces choses qui nous permettent de nous identifier à ses sujets.



+ Lien vers la série

Nicola Bertasi

Around Brianza

Voyage en Brianza, petite region agricole aux portes de Milan 

Voyage en Brianza, petite region agricole aux portes de Milan 



+ Lien vers la série

Hugo Clarence Janody

Le Caire - Avril est le mois le plus cruel

Je suis arrivé au Caire en avril, le mois le plus cruel comme l'écrit le poète T.S. Eliot dans La Te (...)

Je suis arrivé au Caire en avril, le mois le plus cruel comme l'écrit le poète T.S. Eliot dans La Terre Vaine.

François Hollande, en visite officielle en Egypte, était reparti un jour avant mon arrivée.



+ Lien vers la série

Martin Bertrand

Le Mont Saint-Michel endormi

Une fois la nuit tombée, le Mont Saint-Michel révèle une toute autre facette de lui-même.
L'île éta (...)

Une fois la nuit tombée, le Mont Saint-Michel révèle une toute autre facette de lui-même.

L'île étant une commune et non une simple attraction touristique, elle reste accessible durant toute la nuit. 

Vers minuit, les touristes ont fini de déguster une galette bretonne en guise de diner et les amateurs de photographie ont terminé d'immortaliser le couché du soleil sur la baie. Les ruelles deviennent alors désertes. La seule personne que l'on croise est le réceptionniste de l'hôtel faisant des rondes afin de s'assurer que tout est en ordre. Ce vide permet de bien s'imprégner du lieu. Etant au plus près de chaque détails, on ressent mieux l'histoire et la spiritualité qui se dégagent du monument.

Le silence n'est troublé que par la cloche de l'abbaye et le bruit des mouettes. En déambulant à travers les remparts et les escaliers, on ne cesse de monter et descendre. Notre perception est guidée par les lampadaires et la lumière de la lune.

Une sensation mystérieuse envoûte le visiteur qui se retrouve plongé dans ce décor de film fantastique.



+ Lien vers la série

Sandra Fastre

L'écorché

(Ame en) souffrance, distorsion, déchirure, vide, chavirage sont indicateurs de l'état de tension ép (...)

(Ame en) souffrance, distorsion, déchirure, vide, chavirage sont indicateurs de l'état de tension éprouvé par l'être lorsqu'il fait face à des éléments incompatibles en regard de ses valeurs. C'est ce que j'explore dans ce travail et tente de rendre palpable le point de crispation ultime lorsque l'individu dépasse ses limites.



+ Lien vers la série

Matthieu Marre

L'homme de sable

L'espace et le temps se sont rétractés en une ligne qui se dessine sous les pas d'un homme fait de s (...)

L'espace et le temps se sont rétractés en une ligne qui se dessine sous les pas d'un homme fait de sable. A chaque pas son corps s'effrite. L'homme marche droit devant. Il marche ainsi, gouverné par une vitalité brute, sans conscience, marcher, jusqu'à ce qu'il soit effacé.



L'homme de sable

Didier Bizet

Pyongyang Paris

Cette série photographique est elle aussi une fiction, elle n'a pas vocation de témoignage littéral. (...)

Cette série photographique est elle aussi une fiction, elle n'a pas vocation de témoignage littéral. Elle est la suite de ce « récit » photographique que j'ai rapporté de mon voyage à Pyongyang en 2012. Mes images de Pyongyang-Paris montrent une réalité qui s'entremêle avec une fable moderne. J'ai réglé ma mise en scène avec ce touriste nord coréen tel que mes guides ont gentiment organisé la leur à Pyongyang. Mes images s'entrecroisent entre Pyongyang et Paris : un va et vient qui s'organise autour d'un parallèle fictif. 



Lien vers la série

Mélanie Challe

Geste ineffable

Une série à l'encre de chine aux rythmes des émotions quotidiennes. 

Une série à l'encre de chine aux rythmes des émotions quotidiennes. 



Geste ineffable

Rafael Yaghobzadeh

Paris - L'Entre deux Tours

Série photographique prise lors de l'entre deux tour de l'élection présidientielle française, entre  (...)

Série photographique prise lors de l'entre deux tour de l'élection présidientielle française, entre le dimanche 30 avril 2017 et le dimanche 7 mai 2017, à Paris. Issue d'un travail personnel, la série tente de dépeindre tels un carnet de route,  la vie quotidienne, citoyenne, politique et civique de la société française, une semaine avant l'élection du nouveau Président de la République. 



+ Lien vers la série

Mélanie Challe

Le ballet de Pekin

Au cours de plusieurs voyages à Pekin, j'ai rencontré des nombreux balais aux allures de danseurs. P (...)

Au cours de plusieurs voyages à Pekin, j'ai rencontré des nombreux balais aux allures de danseurs. Prendre à contre pied cette ville, en pleine expansion, où la technologie et la modernité sont les fers de lance. 



Le ballet de Pekin

Mélanie Challe

Notre corps ne ment jamais

A travers un projet associant photographie et témoignage sonore j?ai voulu questionner des femmes su (...)

A travers un projet associant photographie et témoignage sonore j?ai voulu questionner des femmes sur leur relation au corps. Exposer à la fois les photos et les voix multiplient et déplacent les interprétations. Réunir ces deux univers, le son et l'image, c'est, dans cette proposition, interroger le visible et l'invisible, le dedans et le dehors, la surface et la profondeur. S?intéressant ici à la question de la mémoire corporelle, il se dessine en délicatesse et en filigrane les émotions des modèles, abordant la question d?archive et de trace.



notre corps ne ment jamais

Martin Bertrand

Eglises des temps modernes

A l'heure où l'église n'est plus le centre névralgique d'une commune, les centres commerciaux devien (...)

A l'heure où l'église n'est plus le centre névralgique d'une commune, les centres commerciaux deviennent les lieux brassant le plus d'individus au quotidien.



+ Lien vers la série

Hugo Clarence Janody

Marseille Noire

Marseille en famille, recomposée. Vacances de film noir en bord de mer. Dans les rochers, les fantôm (...)

Marseille en famille, recomposée. Vacances de film noir en bord de mer. Dans les rochers, les fantômes de Mac Orlan se font désirer.

Prédation sous un soleil brulant, règlement de comptes, drame conjugale, attentat télévisé, feux de forêt et rougets à la plancha.

Marseille est noire et les enfants l'adorent.



[...]



Prendre des photographies me semble être la dernière chose à faire.



Journal, Marseille, juillet 2016



+ Lien vers la série

Emy Nassy

I S T A N B U L

Diffuse comme une goutte d'encre sur la poitrine, l'âme d'Istanbul est à jamais distillée dans la mé (...)

Diffuse comme une goutte d'encre sur la poitrine, l'âme d'Istanbul est à jamais distillée dans la mélancolie et répandue dans l'air comme un nuage de charbon. Elle est un entre deux, un entre ciel et terre en vogue à une génération charnière dont le nom n'a d'égal que la confusion.



+ Lien vers la série

Marzio Villa

Corps

Les canons esthétiques ont évolués en fonction de notre société et cette série est une représentatio (...)

Les canons esthétiques ont évolués en fonction de notre société et cette série est une représentation iconographique sur le rapport entre les corps et l'identité de genre. 



+ Lien vers la série

Lucie Mach

Whenever Wherever

« Whenever Wherever » s'imprègne du patrimoine culturel et musical propre au territoire barranq (...)

« Whenever Wherever » s'imprègne du patrimoine culturel et musical propre au territoire barranquillero pour offrir une vision sur les perspectives possible d'une jeunesse à l'avenir incertain.



+ Lien vers la série

Didier Bizet

May 1 in Moscow.

Every year like everywhere in the world, the first of May is a very strong symbol day. Specially in  (...)

Every year like everywhere in the world, the first of May is a very strong symbol day. Specially in Moscow where since years, this special day is linked to the communisum ideas. In 2017, the communism parties have just the right to parade on special limited places. This is also the only possibilty for certain people to claim their opinions about the Putin politic choices. Even if the communist party is still strong in Russia, their wish to come back one day is very poor. 

Lola Reboud

Exposition Images Singulières 2017 - 180 km après la mer

Lola Reboud exposera la série 180 km après la mer, réalisé en Corse dans le cadre de la commande La  (...)

Lola Reboud exposera la série 180 km après la mer, réalisé en Corse dans le cadre de la commande La jeunesse en France pour le CNAP et CéTaVoir au festival IMAGES SINGULIERES à Sète du 24 mai au 11 juin 2017

http://www.imagesingulieres.com/expo-jeunesse-reboud.php

Julia Genet

Muted Estonia

Muted Estonia, comme un paysage aux sons étouffés, une série que j'ai voulu apaisante dans laquelle  (...)

Muted Estonia, comme un paysage aux sons étouffés, une série que j'ai voulu apaisante dans laquelle on peut y voir une référence à l'histoire de ce peuple soumis pendant des siècles, qui a trouvé son identité lentement.



+ Lien vers la série

Adelap

Je vous aime

De mes aurores aux vôtres, nous échangions un amour inconditionnel peuplé de clairvoyance et de pein (...)

De mes aurores aux vôtres, nous échangions un amour inconditionnel peuplé de clairvoyance et de peine perdue, d'attente et de délivrance.



+ Voir la série

Eric Lafforgue

Sécheresse et pouvoir en Ethiopie

En mars 2017 le 71ème Aba Gada a été désigné dans la tribu des Boranas au sud de l'Ethiopie. Cette c (...)

En mars 2017 le 71ème Aba Gada a été désigné dans la tribu des Boranas au sud de l'Ethiopie. Cette cérémonie qui célèbre le chef traditionnel a lieu tous les 8 ans depuis 560 ans. 

Manon Riff Sbrugnera

Carnet de voyage - L'ouest américain

11 janvier 2017 - départ pour plusieurs semaines de voyage dans l'ouest américain.

11 janvier 2017 - départ pour plusieurs semaines de voyage dans l'ouest américain.



+ Voir la série

Stephan Zaubitzer

Meetings politiques

Parcourir la France à la chambre photograhique pour capturer les meetings politiques des candidats à (...)

Parcourir la France à la chambre photograhique pour capturer les meetings politiques des candidats à l'éléction présidentielle française. Un time-lapse avec l'ancêtre de l'appareil photo, en fond de salle, pour voir comment le spectacle politique s'organise en France. Le meeting comme un film à séance unique !

Page suivante