+33 (0)6 21 87 45 65

contact[at]martinbertrand.fr

bio en

Depuis son enfance, Martin Bertrand a toujours été attiré par les arts. Ses vacances étaient chaque fois accompagnées de son appareil photo jetable, ses premier pas dans cet univers. La découverte de la photographie est véritablement apparue à ses 14 ans. De nature hyperactive, il est très vite séduit par l'instantanéité du médium photographique. 

Après l'obtention de son baccalauréat, il suit naturellement une formation professionnelle de photographe qui lui permet de se forger une technique solide et d'apprendre les rouages du métier. 

Au fil de ses expériences, il prend rapidement conscience de la force de la photographie et des possibles qui s'ouvrent à lui en matière de voyage et de découvertes. Sa curiosité lui permet de porter un regard singulier sur ses contemporains et sur le monde dans lequel nous vivons. 

En juin 2016, Martin est un coup de coeur pour Hans Lucas. Le studio fait alors un pari sur son potentiel et décide de le propulser. 

A travers ses nombreux projets personnels, il s'intéresse notamment à la jeunesse et aux enjeux géo-environnementaux. Le XXIe siècle et les chamboulements qui l'accompagnent le fascine tout particulièrement. 

Ses derniers projets ont été menés en Asie du Sud-Est où il a pu travailler durant sept mois. Le plus important d'entre eux s'intitule Les Visages du Mékong. Ayant pour fil conducteur le mythique fleuve Mekong et ses ressources, il dresse une grande mise en perspective des enjeux géo-environnementaux liés au développement dans la péninsule indochinoise (Vietnam, Cambodge, Laos, Thaïlande).
Il s'est également intéressé à la jeunesse vietnamienne et laotienne par le prisme des sports de rue et de la culture cubaine. 

En parallèle de ses projets, Martin répond également à des commandes venant de la presse, d'ONG et d'entreprises privées. 

Ses travaux sont régulièrement publiés dans la presse française et internationale (Le Monde, Libération, Washington Post, Le Figaro, Vice, Reporterre, Mr Mondialisation, Fisheye Magazine). Ceux-ci ont été primés à plusieurs reprises, notamment par le Prix François Chalais du Jeune Reporter de l'année 2015 en catégorie photo. Il a été finaliste du Grand Prix Paris Match du Photoreporter étudiant et primé par le Young Talents Photo Prize by fotofever. Ces projets donnent également lieu à des expositions et à des conférences.

Martin Bertrand est également représenté par l'agence De Beeldunie aux Pays-Bas et sur le reste de la planète par Polaris Images.



Photo du profil par Agnès Marie

Since his childhood, Martin Bertrand has always been attracted to the arts. His holidays were always accompanied by his disposable camera, his first step into this world. The discovery of photography really began at the age of 14. Of an hyperactive nature, he was quickly seduced by the instantaneity of the photographic medium.

After obtaining his baccalaureate, he naturally follows a professional training as a photographer which allows him to forge a solid technique and learn the workings of the profession.

Through his experiences, he quickly became aware of the power of photography and the possibilities that opened up to him in terms of travel and discovery. His curiosity allows him to take a unique look at his contemporaries and the world in which we live.

In June 2016, Martin choose Hans Lucas. The studio then makes a bet on its potential and decides to propel it.

Through his many personal projects, he is particularly interested in youth and geo-environmental issues. The 21st century and the upheavals that accompany it fascinate him in particular.

His latest projects were carried out in Southeast Asia where he was able to work for seven months. The most important of them is called The Face of Mekong. With the mythical Mekong River and its resources as its main theme, it provides a broad perspective on the geo-environmental issues related to development in the Indochina peninsula (Vietnam, Cambodia, Laos, Thailand).
He also focused on Vietnamese and Laotian youth through the lens of street sports and urban culture.

In addition to his projects, Martin also responds to orders from the press, NGOs and private companies.

His work is regularly published in the French and international press (Le Monde, Libération, Washington Post, Le Figaro, Vice, Reporterre, Mr Mondialisation, Fisheye Magazine). They have been awarded several times, including the François Chalais Prize for the Young Reporter of the Year 2015 in the photo category. He was a finalist at the Grand Prix Paris Match du Photoreporter étudiant and was awarded the Young Talents Photo Prize by fotofever. These projects also include exhibitions and talks.

Martin Bertrand

Based in Dinan (France)

Currently in Amsterdam (Pays-Bas)

portfoliorsssee archive

LES VISAGES DU MEKONG #6 - VIENTIANE LA COMPROMISE (LAOS)

Même si elle se rapproche du million d'habitants, Vientiane a encore les allures d'une bourgade à côte des mégapoles des pays voisins telles que Bangkok ou Ho-C (...)

LES VISAGES DU MEKONG #3 - PHNOM PENH L'INHARMONIEUSE (CAMBODGE…

OASIS KERLANIC - Une communauté autonome en Bretagne #1

Dans la campagne reculée du Centre Bretagne, au bout d'une route que le GPS peine à indiquer, on finit par atteindre le lieu-dit Kerlanic, appelé par ses réside (...)

LES JEUNES SKATEURS DE HO-CHI-MINH-VILLE (VIETNAM)

Reportage sur les jeunes qui pratiquent le skateboard à Ho-Chi-Minh Ville, capitale économique du Vietnam.

LES VISAGES DU MEKONG #2 - LE SURSIS DES NEUF DRAGONS (DELTA DU…

Portrait du Delta du Mekong, territoire en sursis à cause de nombreux problèmes environnementaux.

"Si l'on nous voyait" #1

Voyage à travers les nuits des jeunes en Bretagne.

Mont Mayon, l'homme face à un géant de la nature

Ce reportage traite du Mont Mayon, le volcan le plus actif des Philippines, et des habitants vivant dans ses alentours qui subissent des évacuations forcées, ai (...)

Les jeunes skateurs de La Havane (CUBA)

Reportage sur le skateboard à Cuba ainsi que les problématique de sa pratique dans ce pays.

LES JEUNES FREERUNER DE VIENTIANE (LAOS)

LES VISAGES DU MEKONG #8 - LA CITÉ DES ANGES (BANGKOK, THAILAND…

Symbole du développement de la péninsule indochinoise, la modernité atteint son apogée à Bangkok.

Cuba: La vallée de l'agriculture traditionnelle et biologique

Entre l'embargo des Etats-Unis (1962) et la chute de l'URSS (1991), Cuba a perdu ses principales possibilités d'importations. L'agriculture du pays s'est vue pr (...)

LES VISAGES DU MEKONG #1 HO-CHI-MINH LA BOULIMIQUE (VIETNAM)

MÉMOIRES D'UN TOURISTE #2 - ANGKOR, ÉTAT DES LIEUX

La cité d'Angkor est devenue un véritable parc d'attraction ou les rites ancestraux ne servent plus qu'à donné du contenu aux selfies.

LES VISAGES DU MEKONG #7 - LE RYTHME DES EAUX (LUANG PRABANG, L…

Politics

Mon grand-père, cet électeur FN

Loin de l'image du raciste primaire, mon aïeul est un homme comme tout le monde, fatigué, qui désire simplement partir à la retraite.

Mémoires d'un touriste #1 - La frénésie du Mont Saint-Michel

Quand on l'aperçoit pour la première fois, le Mont Saint-Michel fait rêver. Pour les occidentaux, son apparence majestueuse peut faire penser à Poudlard de la s (...)

LES VISAGES DU MEKONG #5 - FRAGMENTS (4000 ÎLES, LAOS)

Portrait du territoire des 4000 îles ( Si Phan Don ) à l'extrème sud du Laos où est en construction le fameux barrage de Don Sahong.

La Bretagne au travers des détours

Legazpi, la vie dans un port aux Philippines

La série est réalisée dans une unité de lieu qui est le port de Legazpi, dans la région de Bicol au Philippines. Les Philippines est un pays composé de 7100 ile (...)

AMSTERDAM MON AMOUR #2

Réfexion photographique sur les Pays-Bas avec comme point central Amsterdam.

LES VISAGES DU MEKONG #4 - LA MÉLODIE DES EAUX (TONLE SAP, CAMB…

Portrait de la région du Tonle Sap, le plus grand lac d'Asie du Sud-Est avec un phénomène naturel unique, qui est aujourd'hui menacé.

Rennes au hasard des jours

"Si l'on nous voyait" #2

Second voyage à travers les nuits de la jeunesse bretonne.

La Havane passagère

A travers cette série, un instant de La Havane est figé, différent de la veille et du lendemain.

MÉMOIRES D'UN TOURISTE #8 - DES TULIPES EN HOLLANDE

Le jardin de Keukehnof aux Pays-Bas.

"Si l'on nous voyait" #4

Quatrième voyage à travers les nuits de la jeunesse bretonne.

Paysans des rues

Les jardins partagés proposent aux habitants de produire eux-mêmes des fruits et légumes sur des parcelles mises à disposition par la ville de Rennes. C'est une (...)

BOUM BOUM DANS LES OREILLES

Le Teknival de l'année 2019 dans la Creuse.

"Si l'on nous voyait" #7

Septième voyage à travers les nuits de la jeunesse bretonne.

"Si l'on nous voyait" #10

Une semaine de vacance en camping à Mimizan. Ceci est le dernier chapitre d'un long projet sur les nuits de la jeunesse bretonne mené durant trois ans.

"Si l'on nous voyait" #9

Neuvième voyage au coeur des nuits de la jeunesse bretonne.