+33 7 69 30 64 97

clara.chichin[at]gmail.com

Diplômée des Beaux-Arts de Paris (2012) et d'une Maîtrise en Lettres, arts, pensée contemporaine (2008), Clara Chichin développe une poétique photographique et introspective du quotidien ou de l'errance. Elle assemble les fragments dans un système d'équivalence, compose peu à peu un ensemble avec des répétitions, des échos, des leitmotivs, tel un poème, un voyage imaginaire, un méandre onirique. Son travail est marqué par la rencontre empathique avec l'autre -les gens et les lieux- et est intimement liée à la littérature et au livre. Elle collabore avec la commissaire Christine Ollier et présente en 2018 Le dos des arbres à l'Abbaye Saint-Georges de Boscherville, aux Promenades photographiques de Vendôme puis au parcours Le chemin des Impossibles (Perche-en-Nocé). Son travail a fait l'objet de plusieurs expositions collectives (Festival Hors Pistes, Centre Georges Pompidou, Paris, 2010 ; La nuit de l'instant, les Ateliers de l'Image/Centre Photographique Marseille, 2013 ; Festival de la jeune photographie internationale, CAPC-Villa Pérochon, Niort, 2014), et individuelles (Sténopé- séquence, Médiathèque Marguerite Duras, Paris, 2013 ; Hypernuit -il y avait deux soleils- Photo Saint -Germain, Paris, 2016). Finaliste du Prix Leica en 2017, son travail est exposé à Berlin, à l'espace photographique Leica à Paris, puis à la Biennale photographique de Tianshui (Chine) en 2018. Elle participe régulièrement au projet collectif Temps Zéro.Clara Chichin fait partie du studio Hans Lucas depuis 2012, elle a été cooptée par Lucie Pastureau.
 

En téléchargement

Clara Chichin

Based in Paris (France)

portfoliorsssee archive

Le dos des arbres

Les photographies de Clara Chichin sont un appel à l?errance. Son travail s?élabore sur la fugacité, tel un équilibre chimique introduisant une vision poétique  (...)

Il est alors possible de risquer le rêve

Exploration du jardin - parc urbain envisagé comme lieu de rêve, îlot permettant à la contemplation de se vivre, la rêverie de s'épanouir, l'imaginaire de se p (...)

Sous les yeux que quelques minutes épuisent

- le vent - - les larmes font peser les cernes - sous les yeux que quelques minutes épuisent. Le temps, le vent, font se déplier, défiler, les images dans un (...)

Hypernuit - il y avait deux soleils -

Les images tombent dans la pénombre. Le reflet de la lumière, les éblouissements sont un leitmotiv. J'essaye de révéler une expérience rétinienne, la manière do (...)

Suzanne

Maternage, temps de l'enfance, et attention à la nature se conjuguent dans une poésie du quotidien. Ce travail à la lisière de l'autobiographie, de l'intime et (...)

Les murs à fleurs - Printemps 2020

Les Murs à Fleurs est une  ferme florale installée sur une des friches des Murs a Pêches a Montreuil. 7000 m2 de terres sur lesquelles poussent des fleurs de sa (...)

Les Murs à fleurs. Fin de l'été - début de l'automne.

Les Murs à Fleurs est une ferme florale installée sur une des friches des Murs a Pêches a Montreuil.