+32 485878825 (Belgium)

virginie.nguyen7[at]gmail.com

Skype : vinguyen7

Née en 1987 à Bruxelles, Virginie Nguyen Hoang a terminé des études de journalisme à l'IHECS (Bruxelles) ainsi qu'une formation en photojournalisme à la Danish Shool of Media and Journalism (Danemark).  En 2010, elle devient photographe pour l'agence française Wostok Press qu'elle quitte en 2013. Entre temps, elle rejoint le Studio Hanslucas (mai 2012) et devient co-fondatrice du Collectif HUMA. De Janvier 2012 à août 2014, elle s'installe en Egypte afin d'y travailler en freelance mais aussi en qualité de photojournaliste pour le journal local « Egypt Independent» et ensuite «Mada masr».

A travers ses photos, elle a pour ambition  de raconter des histoires, plus particulièrement celles touchant à l'exclusion sociale et aux conséquences d'un conflit sur une population locale.  Depuis le début de sa carrière, Virginie a réalisé plusieurs reportages en Belgique mais aussi en Syrie, en Egypte, en Turquie, en Libye, en Ukraine, au Vietnam, aux Philippines, à Gaza, Iraq, Afghanistan et en Centrafrique. Virginie collabore avec de nombreux quotidiens et magazines tels que Le Monde, Le Parisien Magazine, Le Figaro, VSD, L'Obs, Libération, La Croix, Le Pèlerin, Causette, l'Hebdo, L'Illustré, Le Temps, The Washington Post, The Wall Street Journal, Politiken,De Standaard, La Libre Belgique...
En 2012, elle reçoit un Nikon Press Award Benelux dans la catégorie Young Promising photographer- Stories avec son sujet sur les Roms à Bruxelles. En 2014, Virginie reçoit une mention spéciale au Prix Roger Pic de la Scam avec son sujet «Gaza,the aftermath».En 2016, son travail sur Gaza reçoit la 3ème place du prix MIFA dans la catégorie Editorial- photo essay. Elle est également lauréate de la Bourse Vocatio en Belgique, nominée au Prix Bayeux Calavados des correspondants de Guerre dans la catégorie "Jeune Reporter" et lauréate, avec Dastane Altaïr, du Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre dans la catégorie TV, Prix région des lycéens et apprentis de Normandie. En 2017, son travail "Gaza, the aftermath" reçoit une mention honorable au Siena International Photography Awards. 
Virginie est actuellement basée à Bruxelles.
En 2016, elle publie son premier livre aux Éditions CDP, "Gaza, the aftermath". 

Virginie est membre du studio hans lucas depuis 2012, en 2013 elle a coopté Camille Lepage et en 2014, James Keogh.

Born in Belgium in 1987, Virginie Nguyen Hoang finished studying journalism at IHECS (Brussels) as well as a training in photojournalism at the Danish Shool of Media and Journalism (Denmark). In 2010, she became a photographer for the French news agency Wostok Press that she left in 2013. Meanwhile, she joined the Studio Hanslucas (May 2012) and became the co-founder of the Collectif HUMA. From January 2012 to August 2014, she settles in Egypt as a freelancer but also as a photojournalist for the local newspapers « Egypt Independent » and then « Mada masr ». Through her photos, she aims to tell stories, especially those concerning social exclusion and the consequences of a conflict on local populations. Since the beginning of her career, Virginie carried out several stories in Belgium but also in Syria, Egypt, Turkey, Libya, Ukraine, Vietnam, the Philippines, in Gaza, Iraq, Afghanistan and the Central African Republic. Virginie works with many newspapers and magazines such as Le Monde, Le Parisien Magazine, Le Figaro, VSD, L'Obs, Libération, La Croix, Le Pèlerin, Causette, l'Hebdo, l'Illustré, Le Temps, The Washington Post , Politiken, De Standaard, La Libre Belgique... In 2012, she received a Nikon Press Award Benelux in the Promising Young photographer-Stories category with her story on the Roma of Brussels. In 2014, Virginie received a special mention at the Roger Pic Prize of the Scam with the subject "Gaza, the aftermath". In 2016, her work in Gaza won the third prize in the Editorial Photo essay category of the MIFA. She's also the laureate of the Vocatio Grant in Belgium, nominee at the "Prix Bayeux Calvados of war correspondents" in the "Young Reporter" Category and won with Dastane Altaïr the TV Regional prize for students and trainees of Normandy of the "Prix Bayeux Calvados of war correspondents". In 2017, her work "Gaza, the aftermath" receives an honorable mention at the Siena International Photography Awards.
Virginie is currently based in Brussels.
In 2016, she published her first book at CDP Editions, "Gaza, the aftermath".

Virginie Nguyen Hoang

Based in Bruxelles (Belgique)

multimedia

Lesbiennes mais égyptiennes

La loi égyptienne n’interdit pas explicitement l’homosexualité. Néanmoins, les autorités font appel à la loi 10/1961 contre la prostitution afin de justifier la répression poli ... → lire la suite

Soeur Gertrude

Soeur Gertrude, 40 ans, est membre des sœurs bénédictines de Tutzig, une communauté chrétienne qui a été créée en Allemagne pour arriver aux Philippines en 1906. L'objectif de  ... → lire la suite

Manilyne

Manilyne Verzuza , 26 ans est mère de trois enfants, dont son dernier , Ramon âgés de 4 mois. Lorsqu'elle a appris l'arrivée du super typhon , elle n'a pas hésité à quitter sa  ... → lire la suite

War is a bitch

Les combats n’ont jamais cessé en Ukraine. Virginie Nguyen Hoang et Dastane Altaïr ont rejoint les soldats de l’armée ukrainienne sur les fronts les plus chauds à l’Est du pays ... → lire la suite

GAZA - Until we can

Le 8 Juillet 2014, les Forces de la Défense israéliennes ont lancé l'opération «Bordure Protectrice" afin de défendre son territoire contre les roquettes du Hamas. En un mois,  ... → lire la suite