1 / 21
slider modesheet modefullscreen mode

 

Martin Bertrand

Mémoires d'un touriste #1 - La frénésie du Mont Saint-Michel

→  commander un tirage papier
EN | FR

Quand on l'aperçoit pour la première fois, le Mont Saint-Michel fait rêver. Pour les occidentaux, son apparence majestueuse peut faire penser à Poudlard de la saga Harry Potter ; et pour les asiatiques, il rappelle le film d'animation Le Château dans le Ciel de Hayao Miyazaki. En s'approchant de l'îlot, cette féérie disparaît peu à peu pour laisser place à un tourisme de masse typique de notre siècle. En effet, les plusieurs millions de visiteurs qui foulent ses pavés chaque année en font l'un des sites touristiques les plus fréquentés de France, et du monde entier. 
Une fois à l'intérieur, les conséquences de cette frénésie se remarquent facilement. Il est très difficile de circuler parmi la foule. On ne croise que des restaurants, des boutiques de souvenirs et des soi-disants musées. Ils sont réputés pour faire payer chère des prestations souvent médiocres. 
Ce qui fut un grand lieu de pèlerinage depuis le IXème siècle n'est plus qu'une simple attraction lucrative.


Mémoires d'un touriste est une réflexion photographique sur le tourisme de masse. Ainsi, il vise à documenter la manière dont les lieux touristiques sont consommés à travers la planète.

Lien vers la série sur les temples d'Angkor
Lien vers la série sur Notre-Dame de Paris
Lien vers la série sur le Palais Royal de Phnom Penh
Lien vers la série sur le Chateau de Versailles
Lien vers la série Vang Vieng (Laos)
Lien vers la série sur le Palais Royal de Bangkok

When we see it for the first time, Mont Saint-Michel is a dream. For Westerners, its majestic appearance can be reminiscent of Hogwarts in the Harry Potter saga; and for Asians, he recalls Hayao Miyazaki's animated film The Castle in Heaven. Approaching the islet, this magic disappears little by little to make way for a mass tourism typical of our century. Indeed, the many millions of visitors who walk its pavement each year make it one of the most visited tourist sites in France, and around the world.
Once inside, the consequences of this frenzy are easily noticed. It is very difficult to circulate among the crowd. You only come across restaurants, souvenir shops and so-called museums. They are famous for charging expensive benefits often mediocre.
What was a great place of pilgrimage since the 9th century is nothing more than a lucrative attraction.