1 / 36
slider (36)contact planche (36)fullscreen (36)

 

Stéphane Dubromel

La bataille du rat

→  commander un tirage papier

De chaque côté de la frontière franco-belge, piégeurs professionnels et volontaires se relaient pour s'en débarasser. Qui? Le rat musqué, espèce invasive jadis élevé pour sa belle fourrure, dorénavant indésirable car s'attaquant aux berges et aux cultures. Si en Belgique, une douzaine de piégeurs fonctionnaires de la Wallonie dégomment du rat musqué à la pelle, en France c'est autre chose où la traque est partagée entre professionnels également fonctionnaires à l'arsenal limité et très reglementé, et une armée de piégeurs volontaires rémunérés deux euros la queue de rat.