1 / 20
slider (20)contact planche (20)fullscreen (20)

 

Lionel Pedraza

Engagé

Engaged

→  commander un tirage papier
EN | FR

 Le 17 mars 2020, le gouvernement macron annonce qu'il va confiner la population pour endiguer la pandémie qui touche une bonne partie des pays du monde. Cette période va démontrer tout l'engagement des hommes et des femmes que l'on nommera les « inconfinables ».

 Nous sommes au mois d'avril 2020 dans les Pyrénées-Orientales, À Céret, Amélie-les-Bains et Perpignan. Comme dans d'autres régions de France des professionnels de santé, des ambulanciers, des agents funéraires et des auxiliaires de vie sont les petites mains discrètes travaillant dans l'ombre au quotidien. Loin du tumulte des services de réanimation, ce sont les premiers répondants à être en contact avec les patients infectés par le virus. Ils interviennent au domicile, dans les centres d'accueil médicaux éphémères aménagés pour recevoir les personnes présentant des symptômes de la COVID-19, en encaissant parfois la détresse et la douleur des familles endeuillées. Des ambulanciers privés en coordination avec le SAMU66, ce sont organisés pour répondre au mieux en instaurant des gardes spécifiques de 8 h à 16 heures et de 20 h à minuits avec des équipages casernés à des endroits stratégiques pour réduire les temps d?intervention et pallier aux zones dans lesquels les secours sont moins présents.

 L'histoire retiendra que ces simples citoyens et professionnels courageux auront mis entre parenthèses leurs vies personnelles comme ils le font le reste de l'année, aux côtés de tous les corps de métier qui ont continué leurs activités afin de fournir le minimum vital à la population en attendant le dé-confinement.

 

  On 17 March 2020, the Macron government announced that it will confine the population in order to contain the pandemic that is affecting a large part of the world's countries. This period will demonstrate all the commitment of the men and women who will be called the "unconfinables".
          We are in April 2020 in the Pyrénées-Orientales, in Céret, Amélie-les-Bains and Perpignan. As in other regions of France, health professionals, ambulance drivers, funeral attendants and life auxiliaries are the discreet little hands working in the shadows on a daily basis. Far from the tumult of the intensive care units, they are the first responders to be in contact with patients infected by the virus. They intervene in the home, in ephemeral medical reception centres set up to receive people with symptoms of COVID-19, sometimes coping with the distress and pain of bereaved families. Private ambulance drivers, in coordination with the SAMU66 , are organised to respond in the best possible way by setting up specific guards from 8 a.m. to 4 p.m. and from 8 p.m. to midnight with crews stationed in strategic locations to reduce intervention times and compensate for areas where help is less available.
       History will remember that these courageous ordinary citizens and professionals will have put their personal lives on hold as they did the rest of the year, alongside all the trades that continued their activities in order to provide the population with the minimum subsistence level while awaiting de-confinement.