00 213 67 31 27 697

dihiataleb[at]gmail.com

Je suis née en kabylie en 1991. Après un cursus de langues à Alger, je pars à Paris pour continuer mes etudes. C'est alors que je decouvre la photographie.
De retour au pays, ce medium devient un besoin et un moyen d'expression. C'est même une urgence d'en faire afin de mieux voir, de comprendre pour me trouver de nouveau une place. Dans mes sujets, la question de l'espace revient de manière récurrente, et prend toute son importance lorsque je m'interroge sur celui réservé à la femme. Dans ma série "Sacrées femmes!", je me perds dans le regards de ces dames, je les invite à reprendre la place qui leur est parfois ravie. L'idée est telle lorsque je les suis un jour de Achoura au mausolée Cheikh Mohand Ou Lhocine. Je m'éloigne ainsi de l'idée du religieux pour présenter cet endroit en tant qu'espace de liberté et de rencontre. Dans "chemins algériens", j'expérimente la street photography. Une pratique qui implique ma présence en tant que femme photographe dans la rue. Et que ce soit à la capitale, en kabylie ou à Oran, ces flâneries apaisent mes angoisses et le quotidien algerien m'inspire et me surprend.

Dihia Taleb

Based in Boghni (Algérie)

portfoliorsssee archive

Manifestation contre le 5e mandat de Bouteflika Alger 8 Mars

Algerie, Alger, 8 Mars. Des centaines de miliers de manifestants se sont rassemblés dans les rues d'Alger pour manifester contre le 5e mandat du Président Boute (...)

Sacrées femmes !

Sacrées femmes est une série qui a pour thème l'espace consacré aux femme en Algérie. Malheureusement, trop d'endroits restent jusqu'à aujourd'hui interdits aux (...)

Chemins algériens

"Les chemins algériens" est une série réalisée de 2016 à 2018, entre trois wilaya algériennes: Alger, Oran, Tizi-ouzou. Trois villes, une même destiné (...)