1 / 30
slider (30)contact planche (30)fullscreen (30)

 

Amélie Cabocel

PROSÔPON

→  commander un tirage papier

Prosôpon, emprunté au grec ancien, recouvre différentes significations : d'abord « visage, devant, façade », « expression du visage, contenance », « masque », plus tardivement « personne ».

Par l'entremise du medium photographique, la série Prosôpon met en place un trouble de l'apparence. La photographie déconstruit ici la possibilité de repérer un « original » et établit ainsi une réflexion sur la notion de surface et particulièrement de surface photographique.

Etant partie de mon propre visage, j'ai décliné différentes formes que ce dernier peut prendre. Une dimension performative se trouve donc au coeur du travail. Il a été question de mettre en place une réflexion sur cet espace plastique qu'est le visage et de voir comment, à travers un jeu de truchements rendu possible par l'enregistrement photographique, il se transforme, se meut. Prosôpon explore ainsi le potentiel illusionniste de la photographie, de la surface photographique.

A travers cette « typologie » de visages, la série interroge aussi les notions de féminin et de masculin et la porosité des genres. Il s'agit alors de se demander si c'est la recherche d'une vérité qui est en jeu dans ce travail, ou si la vérité n'est-elle pas finalement dans la recherche photographique elle-même ?