1 / 17
slider (17)contact planche (17)fullscreen (17)

 

Paul Roquecave

Non à la méga scierie de Lannemezan

No to the Lannemezan sawmill

→  commander un tirage papier
EN | FR

1500 personnes ont marché dimanche 11 octobre entre Capvern et Lannemezan pour marquer leur opposition au projet de scierie prévu à Lannemezan par la société italienne Florian. Le projet, financé à hauteur de 60% par l'Etat, est vu d'un mauvais oeil par le collectif Touche pas à ma Forêt, qui annonce « une dégradation importante du patrimoine de hêtraies pyrénéennes » si le projet est mené à terme. Le collectif propose des alternatives qui conjuguent la sauvegarde d'emplois forestiers locaux, et celle d'une nature respectée et protégée.

1500 people marched on Sunday, October 11th between Capvern and Lannemezan to mark their opposition to the sawmill project planned in Lannemezan by the Italian company Florian. The project, financed up to 60% by public funding, is frowned upon by the Touche pas à ma Forêt collective, which predicts "an important degradation of the heritage of the Pyrenean beech forests" if the project is carried out. The collective proposes alternatives that combine the safeguarding of local forestry jobs with that of a respected and protected nature.