1 / 70
slider (70)contact planche (70)fullscreen (70)

 

Matthieu Rondel

Bangkok Red Shirts

→  commander un tirage papier

La situation politique de la Thaïlande n'est plus stable. Les différents gouvernements se sont succédés, sans finir leurs mandats. En novmebre 2008, le premier ministre Thaksin Shinawatra est déstitué par le mouvement populaire des "chemises Jaunes", partisan de la monarhie, victime d'un coup d'etat alors qu'il est en déplacement à New York, au siège de l ONU. Il part en exil forcé afin d'eviter l'emprisonnement.
En mars 2010, ses partisans, les "chemises rouges" ou Red Shirts, unis sous la bannière de l'Union pour la Démocratie et contre la Dictature (UDD) dénoncent le régime du gouvernement du premier ministre "jaune", Abhisit Vejjajiva, en manifestant par dizaine de milliers dans les rues de Bangkok.
Les manifestations transcendent la Thaïlande. Ils occupent des endroits stratégiques de la capitale comme la zone commerciale autour des gigantesques centres commerciaux Siam PAragon et Central World.
Dans la nuit du 18 avril 2010, les  "Red Shirts", investissent une grande avenue et érigent une barricade de pneus et de bambous. La tension sur place est vive.