1 / 43
slider modesheet modefullscreen mode

 

Martin Bertrand

Un voyage à travers le temps

→  commander un tirage papier
EN | FR

Une ambiance bon enfant règne dans les rues de la ville fortifiée de Dinan, en Bretagne. À chaque coin de rue, on peut croiser des types déguisés en troubadours, chevaliers ou moines de l'époque médiévale. Certains, passionnés par cette période, préparent leur accoutrement depuis de nombreux mois, afin d'émerveiller petits et grands, venus spécialement dans les Côtes-d'Armor dans le but d'assister à la Fête des Remparts.

Créée en 1983 à l'initiative de la Société des Amis du Musée et de la Bibliothèque de Dinan, cette biennale rassemble plus de 100 000 visiteurs.
Nathalie, 51 ans, est l'une des 400 bénévoles de l'événement. Pour l'occasion, elle s'est déguisée en duchesse. « Je travaille à la billetterie de la mairie, où l'on donne des renseignements aux visiteurs, me précise-t-elle. Étant l'une des seules bénévoles à parler anglais, j'accueille principalement des étrangers. »
Quand je lui demande si elle prend toujours autant de plaisir à participer à la Fête depuis qu'elle y travaille, elle me répond avec sincérité : « Il est vrai que ne pas participer vraiment aux festivités est un peu fatigant. Après, on passe quand même un bon moment. Ça me fait plaisir de voir tous ces gens heureux. De plus, le comité d'organisation nous est toujours très reconnaissant. »

Les diverses fanfares accompagnent les visiteurs dans les artères de Dinan. Bars et restaurants installent leur buvette dans la rue. Des galettes-saucisses sont avalées à n'en plus finir. La Fête des Remparts, qui s'étale sur 48 heures, offre la possibilité à un grand nombre de touristes d'être ivres en goûtant à différents breuvages d'antan.

Les enfants, déguisés en chevaliers ou en princesses, profitent des nombreuses initiations aux pratiques médiévales, comme le tir à l'arc ou la calligraphie. C'est d'ailleurs l'un des objectifs avancés par les organisateurs : faire du Moyen Âge un objet d'intérêt pour les jeunes, qui n'y connaissant pas grand-chose et ne voient cette période que sous sa dimension austère.

Victorien, 20 ans, étudie en école d'ingénieur à Caen et est originaire de Dinan. Il participe à la Fête depuis son plus jeune âge. C'est déguisé en archer qu'il nous raconte son attachement à cette tradition : « Ça me permet de revoir plein d'amis du lycée, partis étudier dans d'autres villes, qui reviennent pour l'occasion. Des personnes de tous âges se réunissent et s'amusent ensemble, ce qui est rare. Les déguisements font rêver. Dans ces moments-là, je redeviens un gosse. »

Comme à chaque édition, le week-end se conclut par la grande parade. Organisateurs, bénévoles, fanfares et anonymes costumés défilent dans toute la ville, sous les applaudissements des spectateurs.
 

La Fête des Remparts is a great medieval festival which takes place every two years in Brittany in Dinan called a "city of art and history".