1 / 27
slider (27)contact planche (27)fullscreen (27)

 

Martin Bertrand

Un voyage à travers le temps

A journey through time

→  commander un tirage papier
EN | FR

Une ambiance bon enfant règne dans les rues de la ville fortifiée de Dinan, en Bretagne. À chaque coin de rue, on peut croiser des types déguisés en troubadours, chevaliers ou moines de l'époque médiévale. Certains, passionnés par cette période, préparent leur accoutrement depuis de nombreux mois, afin d'émerveiller petits et grands, venus spécialement dans les Côtes-d'Armor dans le but d'assister à la Fête des Remparts.

Créée en 1983 à l'initiative de la Société des Amis du Musée et de la Bibliothèque de Dinan, cette biennale rassemble plus de 100 000 visiteurs.
Nathalie, 51 ans, est l'une des 400 bénévoles de l'événement. Pour l'occasion, elle s'est déguisée en duchesse. « Je travaille à la billetterie de la mairie, où l'on donne des renseignements aux visiteurs, me précise-t-elle. Étant l'une des seules bénévoles à parler anglais, j'accueille principalement des étrangers. »
Quand je lui demande si elle prend toujours autant de plaisir à participer à la Fête depuis qu'elle y travaille, elle me répond avec sincérité : « Il est vrai que ne pas participer vraiment aux festivités est un peu fatigant. Après, on passe quand même un bon moment. Ça me fait plaisir de voir tous ces gens heureux. De plus, le comité d'organisation nous est toujours très reconnaissant. »

Les diverses fanfares accompagnent les visiteurs dans les artères de Dinan. Bars et restaurants installent leur buvette dans la rue. Des galettes-saucisses sont avalées à n'en plus finir. La Fête des Remparts, qui s'étale sur 48 heures, offre la possibilité à un grand nombre de touristes d'être ivres en goûtant à différents breuvages d'antan.

Les enfants, déguisés en chevaliers ou en princesses, profitent des nombreuses initiations aux pratiques médiévales, comme le tir à l'arc ou la calligraphie. C'est d'ailleurs l'un des objectifs avancés par les organisateurs : faire du Moyen Âge un objet d'intérêt pour les jeunes, qui n'y connaissant pas grand-chose et ne voient cette période que sous sa dimension austère.

Victorien, 20 ans, étudie en école d'ingénieur à Caen et est originaire de Dinan. Il participe à la Fête depuis son plus jeune âge. C'est déguisé en archer qu'il nous raconte son attachement à cette tradition : « Ça me permet de revoir plein d'amis du lycée, partis étudier dans d'autres villes, qui reviennent pour l'occasion. Des personnes de tous âges se réunissent et s'amusent ensemble, ce qui est rare. Les déguisements font rêver. Dans ces moments-là, je redeviens un gosse. »

Comme à chaque édition, le week-end se conclut par la grande parade. Organisateurs, bénévoles, fanfares et anonymes costumés défilent dans toute la ville, sous les applaudissements des spectateurs.
 

The streets of the fortified town of Dinan in Brittany are full of fun and games. On every street corner, you can see people dressed up as troubadours, knights or monks from the medieval period. Some of them, passionate about this period, have been preparing their costumes for many months, in order to amaze young and old alike, who have come specially to the Côtes-d'Armor to attend the Fête des Remparts.

Created in 1983 on the initiative of the Société des Amis du Musée et de la Bibliothèque de Dinan, this biennial event attracts over 100,000 visitors.
Nathalie, 51, is one of the 400 volunteers for the event. For the occasion, she dressed up as a duchess. I work at the ticket office at the town hall, where we give information to visitors," she explains. As one of the only volunteers who speaks English, I mainly welcome foreigners. "
When I ask her if she still enjoys taking part in the festival since she started working there, she answers with sincerity: "It's true that not really taking part in the festivities is a bit tiring. Afterwards, we still have a good time. It makes me happy to see all these happy people. Moreover, the organising committee is always very grateful to us. "

The various brass bands accompany the visitors through the streets of Dinan. Bars and restaurants set up their refreshment stands in the street. Sausage cakes are swallowed endlessly. The Fête des Remparts, which lasts 48 hours, offers the possibility for a large number of tourists to get drunk by tasting various old-fashioned beverages.

Children, dressed as knights or princesses, enjoy the many initiations to medieval practices, such as archery or calligraphy. This is one of the objectives put forward by the organisers: to make the Middle Ages an object of interest for young people, who do not know much about them and only see this period in its austere dimension.

Victorien, 20 years old, is studying engineering in Caen and is originally from Dinan. He has been taking part in the festival since he was a child. Disguised as an archer, he tells us about his attachment to this tradition: "It allows me to see a lot of friends from high school, who have left to study in other cities, and who come back for the occasion. People of all ages get together and have fun, which is rare. The costumes make you dream. At times like this, I become a kid again. "

As in every edition, the weekend concludes with the big parade. Organisers, volunteers, brass bands and anonymous costumed people parade through the town to the applause of the spectators.