1 / 35
slider modesheet modefullscreen mode

 

Martin Bertrand

MÉMOIRES D'UN TOURISTE #2 - ANGKOR, ÉTAT DES LIEUX

→  commander un tirage papier
EN | FR

Avant de devenir une attraction touristique, la cité d'Angkor fut la capitale de l'empire Khmer du IXème au XVème siècle. A son apogée, elle comptait un million d'habitant. Bâtie sur un système hydraulique unique, c'est lorsque la cité perdit le contrôle de l'eau que la civilisation connu son déclin.
Même si des explorateurs l'avait déjà remarqué, les Français revendiquent en 1860 la « découverte d'Angkor » qui connait un retentissement mondial.

Aujourd'hui, la beauté légendaire du site attire deux millions de visiteurs par an et ces chiffres ne cesse d'augmenter. Ce symbole de la civilisation Khmer est omniprésent au Cambodge : sur le drapeau du pays, les bières nationales, les enseignes ou encore les paquets de cigarette.
La cité est devenue un véritable parc d'attraction où les rites ancestraux ne servent plus qu'à alimenter la soif de selfies des touristes.


Mémoires d'un touriste est une réflexion photographique sur le tourisme de masse. Ainsi, il vise à documenter la manière dont les lieux touristiques sont consommés à travers la planète.

Lien vers la série sur le Mont Saint-Michel
Lien vers la série sur Notre-Dame de Paris
Lien vers la série sur le Palais Royal de Phnom Penh
Lien vers la série sur le Chateau de Versailles

Avant de devenir une attraction touristique, la cité d'Angkor fut la capitale de l?empire Khmer du IXème au XVème siècle. A son apogée, elle comptait un million d'habitant. Bâtie sur un système hydraulique unique, c'est lorsque la cité perd le contrôle de l'eau que la civilisation connu son déclin.
Même si des explorateurs l'avait déjà remarquée, les Français revendique en 1860 la « découverte d'Angkor », et cela connait un retentissement mondial.

Aujourd'hui, la beauté légendaire du site attire deux millions de visiteurs par an et ça ne cesse d'augmenter. Ce symbole de la civilisation Khmer est omniprésent au Cambodge, drapeau du pays, bières nationales, enseignes, paquets de cigarette.
La cité est devenue un véritable parc d'attraction ou les rites ancestraux ne servent plus qu'à donné du contenu aux selfies.