1 / 29
slider modesheet modefullscreen mode

 

Martin Bertrand

Paysans des rues

→  commander un tirage papier
EN | FR

Né à New York et au Canada, le mouvement citoyen des jardins partagés propose aux habitants de produire eux-mêmes des fruits et légumes. Il s'étend aujourd'hui dans le monde entier comme à Rennes où une centaine de jardins ont fleuri dans les différents quartiers. 
Il a été légiféré de tendre vers l'autosuffisance alimentaire de la ville via un ambitieux programme de transition citoyenne et écologique.
Par ailleurs, l'objectif n'est pas uniquement productif car, derrière ce mouvement, on retrouve un réel intérêt social et pédagogique. En effet, dans un monde où la population urbaine ne cesse de croitre, il s'avère nécessaire pour l'avenir de faire prendre conscience aux habitants des enjeux du foncier et de l'agriculture. Créer un lien à la terre en utilisant des techniques à la fois naturelles et modernes permet de se questionner sur nos modes de productions agricoles. D'où vient ma nourriture? Que vais-je trouver dans mon assiette?
Ce mouvement a également pour vocation de nouer des relations de voisinages. Pendant les moments de jardinage, on échange sur la vie du quartier et on se quitte rarement sans avoir partagé un gouter.
Plusieurs associations comme « Vert le Jardin » accompagnent les jardins partagés dans leur développement, notamment en participant au partage et à la transmission des techniques de jardinage.

Born in New York and Canada, the citizen movement of shared gardens offers residents to produce their own fruit and vegetables. It now spreads throughout the world as in Rennes where a hundred gardens have flourished in the different districts.
It was legislated to move towards the city's food self-sufficiency through an ambitious program of citizenship and ecological transition.
Moreover, the objective is not only productive because behind this movement there is a real social and pedagogical interest. Indeed, in a world where the urban population is growing, it is necessary for the future to make the inhabitants aware of the stakes of land and agriculture. Creating a link to the land using both natural and modern techniques allows us to question our agricultural production methods. Where does my food come from? What will I find on my plate?
This movement also has the vocation of establishing relations of neighborhoods. During the gardening moments, we exchange on the life of the district and we rarely leave without sharing a taste.
Several associations such as "Vert le Jardin" accompany shared gardens in their development, notably by participating in the sharing and transmission of gardening techniques.