1 / 29
slider (29)contact planche (100)fullscreen (29)

 

Lorraine Turci

Pyramiden, ville minière soviétique abandonnée en arctique

Pyramiden, abandoned soviet mining town in arctic

→  commander un tirage papier
EN | FR

Pyramiden était une ville minière soviétique située à seulement 900 km du pôle Nord, sur l'archipel norvégien de Svalbard. Abandonnée il y a 30 ans pour des raisons économiques, elle demeure l'une des colonies les plus septentrionales du monde et un monument à l'ancienne utopie soviétique.

Loin au-dessus du cercle arctique, entourée de glaciers, de fjords et de montagnes spectaculaires, la petite ville était considérée comme un succès communiste à son âge d'or - et une bizarre anomalie : une communauté soviétique florissante dans un pays de l'OTAN.

Aujourd'hui reste la mine de charbon silencieuse, les routes vides, les bâtiments inhabités : les lieux déserts révèlent l'étrange beauté de ce qui n'est désormais plus affecté que par le temps qui s'écoule, dans une langue du patrimoine, des rêves et de la mémoire. Une épitaphe d'une utopie polaire.

Subarctic abandoned soviet mining town, Pyramiden is located just 900 km from the North Pole, on the Norwegian Svalbard archipelago. Abandoned 30 years ago due to economic reasons, it remains one of the northernmost settlements in the world, and a monument to former soviet utopia.

Far above the arctic circle, surrounded by glaciers, fjords, and dramatic mountain backdrop, the small city was seen as a successful communism achievement in his golden age ? and a bizarre anomaly : a thriving Soviet community in a NATO country.

Today remains coal mine silent, empty roads, inhabited buildings : deserted places reveal the strange beauty of what is henceforth only affected by time elapsing, in a language of heritage, dreams and memory. A polar epitaph of an utopia.