+33 (0)6 12 58 96 68

lequeux.rv[at]gmail.com

Skype : rvleqx

bio en

Photographe né à Sète en 1972, auteur d'un livre sur le mouvement Altermondialiste (éditions Alternatives, 2005), Hervé Lequeux collabore régulièrement avec la presse magazine et quotidienne ; il a notamment couvert les révolutions tunisiennes, égyptiennes et libyennes pour la presse en 2011.
En 2012, une bourse d'aide à la création documentaire lui a été attribué par le C.N.A.P (ministère de la culture) pour continuer et développer son projet sur la jeunesse des quartiers populaires et des grands ensembles, "Une Jeunesse française" ; des banlieues d' Ile-De-France aux quartiers Nord de Marseille, en passant par Lyon et Amiens, Hervé Lequeux éclaire par ce documentaire des visages méconnus et photographie le quotidien des jeunes des quartiers populaires français en collaboration avec un journaliste, Sébastien Deslandes qui recueille et transmet la parole de ces jeunes.
Une partie de ce travail a été projeté à Visa pour l'Image, Perpignan en 2011. Hervé Lequeux est aussi réalisateur de documentaires multimédia.
Hervé est membre du studio hans lucas depuis 2013.

Born in 1972 in South France, Hervé Lequeux is a freelance photo reporter now based in Paris? suburb. He speaks english and spanish fluently. Focusing on social and immigration topics during many years, he always concentrates on large-scale projects.
In 2011 he was on assignment for magazines during the arab spring : he published a story on youth in Tunisia during the end of Ben Ali regime and the nights in Tahrir square during Egypt uprising. He now works on a series of reportage documenting the aftermaths of revolution in these countries which is an ongoing project.
In 2012 he was granted by the National Center of Fine Arts in France (Help for documentary, ministry of culture) to continue his stories on youth from suburbs in France (« A french youth »). A long term documentary which highlights youth social conditions in the french suburbs. From Paris suburbs to Marseille, Lyon, Saint-Etienne and Amiens these images display some unknown faces and places which gives an overview of their daily life inside french society. A book is to be published in 2014 and the beginning of his work was screened in Perpignan Visa pour l?image festival. 
His photographs have been published in leading international publications such as « VSD magazine », « M Le magazine du monde », « Le Figaro Magazine », « La vie », « Le Monde », « Le Parisien Magazine », he regularly organizes exhibitions in France.
He made two cross-media projects, mixing video, photography and sound.

Hervé Lequeux

Based in Fontenay-Sous-Bois (France)

portfoliorsssee archive

Le 93 face au Covid-19

93 COVID-19 La Seine-Saint-Denis, département déshérité, a payé le plus lourd tribut au Covid-19, en enregistrant une augmentation de la mortalité de 123,4 % (...)

Sur les pas de la Sainte Famille - Coptes d'Égypte

Tout au long de l année, les Coptes d Égypte s élancent sur les traces du voyage de la Sainte Famille, parcourant le Delta puis les lacets du Nil. Le pèlerinage (...)

Chatila sur un fil

Chatila est l un des 12 camps de réfugiés palestiniens du Liban, tristement célèbre pour le massacre de 1300 civils par une milice chrétienne sous l oeil compli (...)

Sud Tchad, refugies et retournes

Le Tchad, l'un des pays les plus pauvres du monde, a accueilli 27000 réfugiés ou rapatriés de la République centrafricaine en 2018 et tente de les intégrer sur  (...)

Jeunesse algérienne en résistance

Depuis juin 2018, j ai initié le projet de travailler sur la jeunesse des quartiers populaires en Algérie. De la Casbah d Alger au quartier de Sidi el Houari à  (...)

Clichy sous Bois, le Chêne Pointu et les émeutes

Le quartier du Chene Pointu, dans le bas Clichy-Sous-Bois, est un ensemble de coproprietees privees degradees abritant 1500 logements dans lesquels habitent pre (...)

Lesbos Hotspot en Grece

Greece, Lesbos, le 9 Avril 2016. Aucamp de retention, Hotspot, de Lesbos un pere kurde syrien montre son bebe. A Lesbos, la pression s accentue sur les refugies (...)

ZAD partout ? Des habitants, des Zadistes ? Des écolo guerriers…

Tout est bon, en cette année 2015, pour ne pas qualifier les occupants de certains grands projets en France par une vraie dénomination ; À vrai dire, ceux qui h (...)

Une jeunesse française

Document photographique initié en 2011 en banlieue parisienne, « Une jeunesse française » se propose de raconter au quotidien, dans un lien de confiance tissé a (...)

Mali, ecole coranique, les talibes

Mission de l'ONG - SIF (Secours Islamique France) aupres d une ecole Talibes. Le SIF a renove entierment l ecole, installe un puits a l entree pour tout le quar (...)

Bassin mine

A Gafsa et dans son bassin minier, face à un horizon bouche, les habitants du berceau de la revolution multiplient greves et blocages pour contraindre la puissa (...)

Bandes a part

Ce lundi 14 septembre peu avant minuit, deux jeunes de 17 et 25 ans ont ete tues a la suite d une fusillade a Saint Ouen. Il pourrait s agir d un reglement de c (...)

Accueil de la honte

Saint Denis , Porte de Paris, le 17 Septembre 2020. Non loin du canal Saint Denis, environ 800 migrants vivent dans un campement de fortune installé sous l'auto (...)

Bloques sous les barbeles

En Grèce non loin de la frontière macédonienne, vivent 12.000 réfugiés dans un camp près de Idomeni. Les conditions de vie sont à la limite du supportable pour  (...)

Le Jour apres

Le jour après présente une série de reportages au sein de la communauté juive d'Ile De France : Colombes (92), Sarcelles (93), Les quartiers emblématiques du Ma (...)

Revolutions arabes

Révolutions tunisiennes et egyptiennes

Vie d'ouvriers

Les salariés des usines Arcelor Mittal luttent depuis plusieurs mois, pour sauver « une part historique de l'industrie en France. »

Peuple des autoroutes

Depuis 5 mois Laura vit ici, coincée entre l?autoroute et la zone industrielle en pleine banlieue parisienne. 5 mois qu?elle a quitté sa Roumanie natale pour «  (...)

N.Y.C Visions

Danseuse du ventre

Manar est danseuse du ventre depuis plus de 8 ans, au Caire. L’une des dernières en Égypte. « Nous ne sommes plus que 4 ou 5 à être professionnelle. Les autres  (...)

Itinéraire d'une famille libyenne

En 2011, la Tunisie accueille quelques familles de réfugies libyens.