+33 (0)6 62 89 40 99

elo_guignard[at]yahoo.fr

Diplômée de l'Ecole Nationale Supérieure d'Arles avec les félicitations du jury, Elodie Guignard vit et travaille à Paris comme photographe, auteure. Elle développe une recherche photographique sur l'humain, le corps et les liens qu'il entretient avec le monde qui l'entoure.
C'est un travail sensible et fragile qu'elle mène, emmenant les personnes qu'elle fait poser dans des lieux au caractère intemporel, afin d'inventer de nouvelles formes, de chercher au contact de ce qui nous entoure, des sensations simples de toucher, d'écoute et d'affirmer par un geste, une attitude, notre existence et notre présence au monde.
Elle construit avec la photographie, un univers nourri de références littéraires et picturales où chacun peut se projeter et construire ses propres histoires.
Aussi, que ce soit dans les séries bretonnes, où elle met en scène de jeunes gens dans la nature, dans les séries indiennes où elle fait poser les habitants d'un village, à la frontière du Bangladesh, où lorsque elle photographie des compagnons d'Emmaüs dans des costumes fantasques, il s'agit toujours de transfigurer le réel et nous plonger dans un temps arrêté, imaginaire et imaginé.
Par Christine Barbedet, auteure, journaliste, introduction à l'ouvrage, Les Magnifiques, paru aux éditions de Juillet, en Juillet 2012.
Elodie Guignard est membre du studio hans lucas depuis 2015, elle a été cooptée par Julien Benard

Elodie Guignard

Based in Paris (France)

Currently in Rennes (France)

portfoliosee archive

Les invisibles

Identité, Féminin, parler de la femme sans montrer le visage, seule, la chevelure

Narcisse ou le souffle renversé

Elodie Guignard photographie cette fois des jeunes femmes qu'elle nomme Narcisse, après avoir photographié des jeunes hommes qu'elle aurait pu nommer Echo.

Blue Mug

Blue Mug est une déambulation dans les rues de Calcutta. Les photos sont prises au téléphone portable. Un fil directeur, la couleur bleue.

Les magnifiques

La série dédiée aux compagnons d'Emmaüs des Peupins dans le Nord Deux-Sèvres est pour Élodie Guignard une autre manière de battre les cartes des familles de por (...)

Le village de l'aurore

Le village voit le jour en 1980, au Bengale indien, afin d'accueillir des familles hindoues chassées du Bangladesh, récemment créé, par la guerre civile. Son fo (...)