Twitter Instagram Facebook Vimeo RSS
Recherche avancée  
account
 
 
Forgot your password ?

Denis Meyer / Photography

Ende Gelände  /  Texte / Planche / Slide

Commander un tirage

Les 13-14-15 mai 2016, près de 2000 activistes écologistes, venus de toute l'Europe, ont investi l'exploitation de lignite de Welzow, dans le Nord-Est de l'Allemagne. Cette mine à ciel ouvert, d'où sont extraites 20 millions de tonnes de lignite chaque année, a été construite en lieu et place de 136 villages rasés au cours du siècle dernier.

Durant 3 jours, ils ont tenté, par des moyens non-violents, de paralyser l'exploitation de ce charbon parmi les plus sales en terme d'émissions de gaz à effet de serre. Une fois la mine conquise, les militants investissent les rails, pour mettre en péril l'approvisionnement en charbon de la centrale thermique de Schwarze Pump. En parallèle, un bataillon de 400 personnes partent à l'assaut de la centrale. 140 militants sont interpellés et placés en garde à vue durant 24 heures.

Après 48 heures de blocage ininterrompu, la centrale de Vattenfall s'est retrouvée à court de charbon. Elle a momentanément cessé sa production d'électricité. 

L'action « Ende Gelände » (« Jusqu'ici et pas plus loin ») conclut l'opération globale « Break Free » (« Libérons-nous des énergies fossiles »), plus vaste mouvement de désobéissance civile de l'histoire en faveur de l'environnement et du climat.