1 / 39
slider modesheet modefullscreen mode

 

Denis Meyer

COP23 : Ende Gelände

→  commander un tirage papier
EN | FR

Plus de 2000 manifestants sont venus dénoncer l'impact du charbon sur le climat, dans une mine proche de Bonn, à la veille de l'ouverture de la 23e conférence de l'ONU sur les changements climatiques. Située à une cinquantaine de km à l'ouest de Bonn, en Rhénanie du Nord-Westphalie, la mine de lignite visée appartient au groupe allemand RWE. Après une longue marche à travers un no man's land, les protestataires, vêtus d'une combinaison blanche, se sont postés au bord puis à l'intérieur du gigantesque cratère formé par la mine de lignite à ciel ouvert de Hambach.
Sous les yeux des policiers, postés notamment autour d'une excavatrice de plus de 200 m de long ("les plus grandes au monde" souligne le site de la mine). Hambach, Allemagne, 5 novembre 2017.

More than 2,000 demonstrators came to protest the impact of coal on the climate in a mine near Bonn on the eve of the opening of the 23rd UN Climate Change Conference. The lignite mine, located about 50 km west of Bonn in North Rhine-Westphalia, belongs to the German group RWE. After a long walk through a no-man's-land, the protesters, dressed in a white suit, positioned themselves at the edge and then inside the gigantic crater formed by Hambach's open-cast lignite mine.
In front of the police officers, posted around an excavator more than 200 m long ("the largest in the world" underlines the mine site). Hambach, Germany, November 5, 2017.