1 / 16
slider modesheet modefullscreen mode

 

Dragan Lekic

Train des enclaves Serbe

→  commander un tirage papier

Deux fois par jour, un train, relie la petite ville serbe de Zvecan, située dans le nord du Kosovo, aux enclaves serbes disséminées dans le centre de la province.
À Priluzje, une enclave importante où vivent plus de 2000 Serbes et Roms, l'arrivée du train constitue chaque jour un événement. Une femme rom avec son sac de cannette vide qu'elle sort du wagon à Kosovo Polje (Fushe kosove en albanais) qui était parti de Zvecan débarque ainsi, avec le stock qu'elle a ramassé la veille, pour les revendre a un grossiste du coin. 
À l'approche de Kosovo Polje, les visages se font plus tendus. Il reste une dernière épreuve à franchir pour les passagers serbes du train: gagner le quartier serbe de la bourgade, qui se trouve à plusieurs centaines de mètres de la gare.
Deux heures plus tard, le train revient d'Urosevac, pour repartir en direction de Zvecan. Trois jeunes Roms prennent possession d'un compartiment, des réfugiés de Plemetina, desservi par le train.
Maintenant, le train devient presque un train normal.
Le personnel est composé d'albanais et des Serbes.