1 / 16
slider modesheet modefullscreen mode

 

Dragan Lekic

Les Emeutes en banlieue 2005

→  commander un tirage papier
EN | FR

Ce drame déclenche d'abord des nuits de violence dans la cité. L'épisode de la bombe lacrymogène, qui a atteint une salle de prière de la Mosquée située au centre de la cité, a accru la colère de certains groupes de jeunes. Il a provoqué l'extension des violences en Seine-Saint-Denis, puis un peu partout dans la banlieue parisienne, jusqu'à toucher un grand nombre de cités sur tout le territoire français durant trois semaines, qui conduirait le Premier ministre à déclarer l'Etat d'urgence, procédure qui n'avait plus été utilisée depuis la guerre d'Algérie.
L'écrasante majorité des troubles s'est déroulée dans le département de la Seine-Saint-Denis.

He city violence of November 2005, began with the deaths of two youths who were electrocuted at an EDF station. This incident triggered nights of violence in the city. The tear-gas bomb, that reached the prayer room of a city centre mosque, heightened the anger of groups of young, and provoked continued violence in Seine-Saint-Denis, and then throughout Paris?s suburbs finally spreading to other French cities.