Twitter Instagram Facebook Vimeo RSS
Recherche avancée  
account
 
 
Forgot your password ?

Camille Michel / Photography

Snow crabs fishing  /  Texte / Planche / Slide

Commander un tirage

Salik  a 21 ans, il est de double nationalité, française et Groenlandaise. Ses grands-parents originaires du Groenland sont partis vivre dans le sud de la France, il y a de nombreuses années. Salik habite chez eux à Fréjus mais amoureux de la nature et de la culture Groenlandaise il part tous les étés à Sisimiut faire une saison de pêche. Il travaille sur un crabier, le gr8-62.

Fin août nous partons à la pêche aux crabes des neiges avec deux autres pêcheurs Groenlandais, Steven et Salik I. Les lignes de pêche sont situées à 7h de route dans le détroit de Davis, entre le Groenland et la Terre de Baffin. Les conditions climatiques sont difficiles et il faut travailler le jour comme la nuit. Les crabes sont capturés vivants dans des casiers avec l'aide d'appâts le plus souvent de la morue issue des eaux Groenlandaises. Les crabes sont triés puis stockés dans de la glace. Les plus petits et les femelles sont relâchés en mer. Les crabes sont ensuite ramenés à l'usine de poissons à Sisimiut pour être vendus. En 24h nous remontons 4 tonnes de crabes ! Salik me dit qu'il aime cette vie, libre, sur son bateau, en pleine mer, proche de la nature. Plus tard il aimerait travailler et habiter au Groenland toute l'année. 

La pêche est vitale pour l'économie Groenlandaise ainsi que pour l'alimentation de la population. Elle est réglementée par des quotas fixés par le gouvernement Groenlandais. Actuellement les écosystèmes Arctiques sont menacés par le monde moderne. Le réchauffement et les polluants mettent en danger l'environnement. La contamination des ressources pourrait avoir un effet catastrophique sur l'économie locale et mettre en danger la santé des habitants. Les espèces marines sont aujourd'hui les plus menacées par les polluants.