+33 (0)6 37 45 73 09

clairejachymiak[at]orange.fr

bio en

Claire Jachymiak fait ses débuts en photographie à New-York en 1993 et suit un cours au Centre International de la Photographie (ICP) et un cours de peinture à la Parsons School of Design avant d'intégrer l'École Supérieure des Arts Appliqués DUPÉRRÉ à Paris de 1994 à 1999.
Elle s'installe comme photographe indépendante en 2007 répondant à des commandes pour la presse, corporate et institutionnelles. Ses projets de reportage personnels, « dont le thème central pourrait être révéler l'invisible ou plutôt « les » invisibles, sont tous réalisés en Côte-d'Or, convaincue par la diversité que peut représenter un territoire rural comme celui-ci. Cette sorte de «slow» photographie» lui permet de prendre le pouls de ce petit bout de France où elle vit.
 

Claire Jachymiak started in photography in New York in 1993 and took a course at the International Center for Photography (ICP) and a painting course at the Parsons School of Design before joining the École Supérieure des Arts Appliqués DUPÉRRÉ at Paris from 1994 to 1999.
She moved as a freelance photographer in 2007 responding to orders for the press, corporate and institutional. His personal reporting projects, «whose central theme could be revealing the invisible or rather» the «invisible, are all carried out in Côte-d'Or, convinced by the diversity that a rural area like this can represent. This sort of «slow» photography allows her to take the pulse of this little piece of France where she lives.

 

Claire Jachymiak

Based in ALISE-SAINTE-REINE (France)

portfoliorsssee archive

Les Invisibles

France, Chatillon-sur-Seine, 2011. Bourgogne Fonderie, fonderie en liquidation.

A sec

Eté 2019, la France traverse un épisode de sécheresse sévère.

Manifestation contre la réforme des retraites

Manifestation contre la réforme des retraites.

Battez tambour, à nos amours

Un camp d'été en zone rurale où les jeunes des quartiers difficiles se retrouvent pour apprendre les valeurs républicaines.

Les migrants

Le centre ADOMA à Pouilly-en-Auxois est un des premiers centres d'accueil pour réfugiés à ouvrir en France.

Portrait de la colère

La France gronde, les gilets jaunes se retrouvent sur les rond-points pour exprimer leur colère. Je fais les portraits de la colère.

Les saints légumes

Ce reportage porte sur le Moulin de Braux en Côte-d'Or où l'on cultive des légumes en agriculture biologique. Ce projet est un témoignage sur les conditions dif (...)

Confinement 1

Petite chronique familiale, confinement, les jours se suivent mais ne se ressemblent pas.

Instruments de chirurgie

L'entreprise Oury Guyé et Fils est spécialisée dans la fabrication d'instruments de chirurgie depuis plus de 100 ans.

Confinement 2

Petite chronique familiale, confinement, les jours se suivent mais ne se ressemblent pas.

Confinement 3

Petite chronique familiale, confinement, les jours se suivent mais ne se ressemblent pas.

Confinement 4

Petite chronique familiale, confinement, les jours se suivent mais ne se ressemblent pas.