1 / 30
slider (30)contact planche (30)fullscreen (30)

 

Théo Saffroy

Distillerie des Aravis / Les nouveaux artisans

Aravis Distillery / The new craftsmen

→  commander un tirage papier
EN | FR

Depuis plus d'un an, Romain et sa soeur Sarah redonnent vie à la Distillerie des Aravis. Cet établissement historique de La Clusaz, fondée par le Père Mathieu en 1876, est connue pour la production d'un célèbre alcool des Alpes : le génépi.

A la suite de grandes études de commerce à Lyon et après des débuts frustrants dans la vie active, les deux natifs d'Ardèche troquent la chemise blanche contre la veste d'atelier. En janvier 2020, ils décident de racheter un fonds de commerce mis aux enchères après une liquidation judiciaire. Ce changement de cap est un pari de taille. Au-delà de l'intégration à la vie montagnarde, il leur faut réhabiliter un lieu sali par le temps, trouver un cultivateur de confiance en Italie et trouver leurs marques dans la conception du produit et ses dosages.
Tout cela en période de crise sanitaire. Même si cette dernière a plutôt un impact positif sur leur résultat : les vacanciers ne pouvant plus profiter des remontées mécaniques, ils s'orientent naturellement vers la visite gratuite de la distillerie qui se termine par une dégustation, une aubaine pour Romain et Sarah en cette période difficile.

Cette série introduira un projet au long cours intitulé « Les nouveaux artisans » abordant la quête de sens chez les jeunes actifs. 
Il présentera des histoires croisées, celles de travailleurs en reconversion entre 20 et 30 ans, souvent diplômés en Etudes Supérieures, qui décident de se reconvertir dans un métier manuel : distillateur de génépi à La Clusaz, Ostréiculteur à Oléron, Bergère en Corse. Tous ont souhaité quitter le bouillon des villes pour ralentir, se rapprocher de la nature et du bon sens : 
un phénomène de génération ?
 

For more than a year, Romain and his sister Sarah have been reviving the Aravis Distillery. This historic establishment in La Clusaz, founded by Father Mathieu in 1876, is known for the production of a famous alcohol from the Alps: génépi.
After studying business in Lyon and after a frustrating start in working life, the two Ardèche natives exchanged the white shirt for the workshop jacket. In January 2020, they decided to buy back a business that had been auctioned off after a judicial liquidation. This change of course is a major gamble. Beyond integration into mountain life, they had to rehabilitate a place soiled by time, find a trusted farmer in Italy and find their marks in the design of the product and its dosage.
All this in times of health crisis. Even if the latter has a positive impact on their results: holidaymakers can no longer take advantage of the ski lifts, they naturally turn to the free visit of the distillery which ends with a tasting, a godsend for Romain and Sarah in these difficult times.

This series will introduce a long-term project entitled "The New Craftsmen" that addresses the search for meaning among young working people. 
It will present crossover stories, those of workers in reconversion between the ages of 20 and 30, often with a higher education diploma, who decide to reconvert to a manual profession: génépi distiller in La Clusaz, oyster farmer in Oléron, shepherdess in Corsica. All of them wanted to leave the broth of the cities to slow down and get closer to nature and common sense: 
a generational phenomenon?

Translated with www.DeepL.com/Translator (free version)