1 / 25
slider (25)contact planche (25)fullscreen (25)

 

Raphael Kessler

France - Le cabaret Le Secret

France - Cabaret Le Secret

→  commander un tirage papier
EN | FR

"dans un lieu improbable situé à côté du cimetière du Père Lachaise. Habillé d'un petit parquet de bal, d'alcôves et de boudoirs, il propose aux artistes qu'il invite de s'emparer de ces espaces pour y faire spectacle, lecture ou performance. À chaque rendez-vous, ce cabaret artistique se réinvente mais une seule condition pour le public : laisser son appareil photo et autre téléphone portable au vestiaire. Chacun est libre de partager ensemble ou à sa manière cette traversée cabaret ponctuée, selon, de chanson, d'effeuillage, de théâtre, de danse, d'acrobatie, de rire tragique, de drame poétique, d'éclat de joyeuseté, de ravissement communicatif... Les loges sont au c?ur du public, et subtilement les artistes s'arrangent pour que le public se rencontre... On y fait ensemble... on y fait ce que l'on veut (toujours dans le respect et l'amusement)... ça grince des fois... ça rit souvent... mais on en redemande toujours ! Et pour accompagner la joie du moment passé, les artistes (faussement) s'effacent pour laisser place à la danse fiévreuse ou endiablée  !"

"in an unlikely location next to the Père Lachaise cemetery. Dressed in a small ballroom floor, alcoves and boudoirs, he invites artists to take over these spaces for a show, reading or performance. At each rendezvous, this artistic cabaret reinvents itself, but only one condition for the public: leave your camera and other mobile phone in the cloakroom. Everyone is free to share together or in their own way this cabaret crossing punctuated, depending on the occasion, with song, stripping, theatre, dance, acrobatics, tragic laughter, poetic drama, a burst of joy, communicative delight... The dressing rooms are at the heart of the audience, and the artists subtly arrange for the audience to meet each other... We do it together... we do what we want (always with respect and amusement)... it sometimes creaks... it often laughs... but we always ask for more! And to accompany the joy of the past moment, the artists (falsely) fade away to give way to feverish or wild dancing !"