Twitter Instagram Facebook Vimeo RSS
Recherche avancée  
account
 
 
Forgot your password ?

Pierre Duvert / Photography

Volontaires du Bongolava, solidarité internationale, Madagascar.  /  Texte / Planche / Slide

Commander un tirage

Tsiroanomandidy est une petite ville rurale de 20 000 habitants, à 220 km à l'ouest de Tananarive, sur les hauts plateaux centraux de l'île de Madagascar.

 

En 2009, Alain et Bruno, volontaires de solidarité internationale, cherchent à créer un centre social et un dispensaire médical pour aider les très pauvres populations de cette région, sous l'égide des Pères et Religieuses Trinitaires.

 

En 2011, ils s'émancipent de la tutelle des Trinitaires et créent l'association de droit malgache Bongolava Antsitrapo, soutenue financièrement par l'association française « du coeur pour Mada », et en 2013 construisent les locaux du centre culturel Bel Air.

 

Le centre à principalement 3 objectifs, proposer des soins médicaux aux populations vivant en brousse et mettre en place une politique de prévention, prendre en charge la scolarité des enfants les plus démunis,  oeuvrer à la promotion de la femme malgache au sein de la famille et de la société.

 

« Rien n'est plus étrange ni plus étranger que l'autre homme et c'est dans la clarté de l'utopie que se montre l'homme. Hors de tout enracinement et de toute domiciliation ; apatridie comme authenticité». E Levinas. Autrement qu'être ou au-delà de l'essence, Livre de Poche, p. 61