1 / 19
slider mode — sheet mode — fullscreen mode

 

Frédéric Scheiber

Zadistes

→  commander un tirage papier

« Moi c'est Camille! Â»
Importé de la Zone A Défendre (ZAD) de Notre Dame des Landes, c'est le prénom Camille qui est donné aux journalistes par les opposants au Barrage de Sivens dans le Tarn.
De la MĂ©tairie, une ferme occupĂ©e Ă  la parcelle nommĂ©e « Gazad Â» au milieu du projet de barrage, des personnalitĂ©s très variĂ©s se sont retrouvĂ©s sur la ZAD du Testet.
Militants Ă©cologistes, clowns, grimpeurs, constructeurs, combattants ceux que l'on a qualifiĂ© de « Djihadistes verts Â» se sont succĂ©dĂ©s des mois durant pour empĂŞcher l'avancĂ©e des travaux, une lutte endeuillĂ©e par la mort de RĂ©mi Fraisse le 26 octobre 2014.
Que ce soit des habitués comme Eric Pétetin, dit l'Indien, un militant écologiste qui a pris la tête du mouvement contre la construction du tunnel du Somport dans les années 80, des aguerris de l'occupation du site de Notre Dame des Landes, ou de jeunes novices de l'engagement écologique, tous se sont affirmés comme des militants d'un genre nouveaux : les Zadistes.
Cette sĂ©rie a Ă©tĂ© Ă©lue meilleur portfolio documentaire de l'annĂ©e 2015 par le jury des Hipstography awards rĂ©alisĂ©s par le site internet dĂ©diĂ© Ă  l'iphonographie rĂ©alisĂ© avec l'application Hipstamatic, hipstography.com

Un web documentaire est visible en cliquant sur le lien Multimedia.