1 / 15
slider (15)contact planche (15)fullscreen (15)

 

Adrien Nowak

Maison secondaire

Second home

→  commander un tirage papier
EN | FR

 
Vendredi, 10h34, le téléphone sonne pendant le petit déjeuner. Pour une fois le réveil n'a pas été si douloureux, la journée commence plutôt bien. Le département de neurologie de lhôpital de Toulouse informe Léa qu'elle est attendu à 14h afin d'être hospitalisée suite à l'apparition de nouveaux symptômes liés à sa maladie. Cela change des hospitalisations en urgence dues à des douleurs insupportables.
Une fois dans sa chambre d'hôpital, elle devra attendre tout le week-end qu'une place se libère pour réaliser un examen médical. Les douleurs restant à un niveau supportable à son échelle, elle en profite pour explorer son hôpital, ce lieu qu'elle commence à connaître comme sa poche à force d'y séjourner. Elle considère même ce lieu comme sa seconde maison, elle y passe beaucoup plus de temps qu'elle ne le souhaiterait, mais elle s'y sent bien, connait tous les recoins comme sa poche.
Vêtue de sa petite robe rouge, elle arpente les couloirs et les salles qui se retrouvent désespérément vides durant le week-end. Sa tenue est en décalage par rapport à celle généralement portée par des personnes hospitalisées, à l'image de son regard pétillant qui contraste avec sa maladie.
Léa, 27 ans, est atteinte de la maladie de Still depuis l'âge de 9 ans, une forme de polyarthrite lourde touchant l'ensemble de ses articulations. Celle-ci s'accompagne de douleurs quotidiennes et permanentes, à des degrés plus ou moins fort suivant les jours. Dès le début de sa maladie, elle s'est retrouvée en fauteuil roulant. Malgré tout cela, elle arrive à profiter pleinement de la vie quand les douleurs ne sont pas trop fortes. Ces douleurs qui arrivent à l'empêcher de dormir par moments, et qui provoquent chez elle une fatigue pire que la douleur elle-même.
 

Friday, 10.34 am, the phone rings during breakfast. For once the awakening was not so painful, the day begins rather well. The neurology department of the Toulouse hospital informs Léa that she is expected at 2 p.m. to be hospitalized following the appearance of new symptoms linked to her illness. This changes emergency hospitalizations due to unbearable pain.
Once in her hospital room, she will have to wait all weekend for a free space to perform a medical examination. The pains remaining at a level bearable on her scale, she takes the opportunity to explore her hospital, this place that she begins to know like her pocket by dint of staying there. She even considers this place as her second home, she spends a lot more time there than she would like, but she feels good there, knows every corner like her pocket.
Dressed in her little red dress, she walks the halls and rooms that are hopelessly empty during the weekend. Her outfit is out of step with that generally worn by hospitalized people, like her sparkling look which contrasts with her illness.
Lea, 27, has had Still's disease since the age of 9, a form of heavy arthritis that affects all of her joints. This is accompanied by daily and permanent pain, to varying degrees depending on the day. From the start of her illness, she found herself in a wheelchair. Despite all this, she manages to take full advantage of life when the pains are not too strong. These pains which happen to prevent her from sleeping at times, and which cause her to tire worse than the pain itself.