mirco[at]mircoparis.com

Un regard théâtral d'un Italien à Paris
Cosimo Mirco Magliocca est né dans les Pouilles, une région de l'Italie du sud qui, ça et là, a gardé de sa domination espagnole l'exubérance d'une architecture baroque. De là peut-être est né le goût de ce photographe italien pour la théâtralité, qu'il est venu exprimer en France, à l'instar d'autres illustres compatriotes comme Giorgio Strehler.
Son mode d'expression, la photographie, il l'a affiné au contact du plateau, dans la camaraderie des répétitions et l'effervescence des représentations. Du théâtre et de la photographie, ces deux arts exigeants où l'éphémère joue le rôle principal, où la beauté d'un geste peut s'échapper pour ne plus jamais se reproduire, il réussit à saisir l'insaisissable. Plus qu'un photographe, Cosimo Mirco Magliocca est un poète, qui sait attraper au vol, pour la fixer sur la pellicule, la grâce d'un instant. Ceux qui contemplent ses photographies sans avoir assisté aux spectacles dont elles sont le reflet ressentent non seulement l'atmosphère des planches mais bien plus encore. Car ses photographies sont tout sauf figées : elles vivent, déployant, bien après le spectacle, leurs ramifications imaginatives.
Originaire de la patrie de la commedia dell'arte et de l'opéra, l'art de la scène lui est en quelque sorte consanguin. Mais Italien à Paris, le décalage de l'étranger lui permet de percevoir avec plus d'acuité les particularités du théâtre français, rendant son regard plus pertinent, plus subtil, plus singulier.
En quelques années, l'évidence de son travail a séduit les salles de théâtre françaises les plus prestigieuses : la Comédie-Française ou encore l'Opéra national de Paris et en  dernier  le Théâtre du Capitole de Toulouse. Dans ces grandes institutions, Cosimo Mirco Magliocca ne devient pas pour autant un photographe de commande. Il reste lui-même : un artiste libre, à l'oeil affûté.
Dans chaque cliché, son style est là, subtile alchimie entre classicisme et modernité. Le classicisme d'un peintre italien qui manie avec maestria l'art du clair-obscur, qui déploie un sens inné de la perspective et de la composition. La modernité d'un homme de son temps qui met en valeur lignes graphiques ou jaillissement de la sensualité des corps.
Photographe au service du spectacle, il faut le voir travailler : à l'aise avec tout le monde, des techniciens aux interprètes - comédiens, chanteurs, danseurs -, respectueux de tous, connaissant le prix de l?effort et sachant se faire oublier pour que les artistes livrent à son objectif le meilleur d?eux-mêmes. Les artistes se comprennent.
Isabelle Stibbe
Écrivaine et Journaliste, critique musicale pour Anacl
 

Mirco Magliocca

Based in PARIS (France)

portfoliorsssee archive

Paris sur la neige

Paris sur la Naige, Parigi su la neve

Saut Hermes

LE SAUT HERMÈS AU GRAND PALAIS L?esprit du sport

Gay Games Grand Palais

SOIRÉE D'OUVERTURE DES PARIS GAY GAMES Big Grand Palais Grand Palais, Nef - 4 août 2018

Festival de Saint-Denis Basilique BLACKSTAR David Bowie

BLACKSTAR concert of David Bowie, Saint Denis Festival, Basilique of Saint Denis on June 20th, 2018. BLACKSTAR concert de David Bowie, Jherek Bischoff (basse e (...)

Festival de Saint-Denis Basilique

Bruckner / Brahms Maîtrise de Radio France Orchestre Philharmonique de Radio France Mikko Franck, direction dirigée par: sophie janin. Bruckner / Brahm (...)

Festival de Saint-Denis (Nathalie Rappaport 2018)

Grand Palais

Photographies d'illustrations du Grand Palais.