1 / 12
slider mode (12)sheet mode (12)fullscreen mode (12)

 

Maïté Baldi

Poepedroegers

→  commander un tirage papier

A Bruxelles, les Poepedroegers (porteurs de géants) forment un groupe folklorique dont les membres portent des poupées géantes représentatives d'anciennes figures populaires durant de longues processions et parades.
Ils appartiennent à la confrérie Les Compagnons de Saint-Laurent qui se mobilise pour préserver un folklore vieux de 700 ans : la plantation du Meyboom, arbre de joie dans une ruelle de la capitale belge. Cette tradition est reconnue comme patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 2005. 
Les membres des Poepedroegers sont les descendants des anciens habitants du vieux quartier populaire des Bas-fonds totallement rasé dans les années 50. Bien que les habitants aient du déménager vers d'autres quartiers de la ville, l'esprit reste le même et le folklore une manière de raviver la mémoire des temps révolus, comme une grande famille.  
Derrière l'apparente légèreté des parades et réunions baignées de bière, c'est la recherche du lien social et d'appartenance qui constitue souvent la raison de l'appartenance au groupe - plus que la survie de l'histoire même. Certains ont trouvé la famille qu'il n'ont pas eu, des amis après la mort du mari ou de la femme et d'autres, une activité dans laquelle dépenser leur énergie.