1 / 30
slider (30) — contact planche (30) — fullscreen (30)

 

Fred Marie

Funambulisme au féminin

→  commander un tirage papier

Elles s'envoient en l'air....et elles le font bien !
Elles l'ont encore prouvé à l'occasion d'un week-end dans le canyon d'Olvena, en Espagne, en novembre dernier. Florence et Aurélie ont respectivement 27 ans et 32 ans. Leur passion : les sensations fortes !
Ces jeunes femmes sont adeptes de highline. Le prin- cipe est simple : avancer sur une sangle légérement élastique, à peine plus large qu'un pouce, tendue, en hauteur, entre deux points.
Un principe simple, mais une pratique qui l'est beau- coup moins... Une difficulté que Florence, Aurélie, et les autres, recherchent dans ce sport de l'extrême. Florence le résume d'ailleurs très bien : « si c'était simple, on s'ennuierait et on n'aimerait pas autant ça ! »
Mais pour ces femmes, pratiquer la highline c'est bien plus qu'affronter la difficulté. C'est être face à soi-même et se dépasser en permanence. En gardant toujours à l'esprit un maître mot : la sécurité.
Pour résumer, la highline au féminin c'est du funambulisme qui allie force et élégance, à des hauteurs vertigineuses et dans des lieux d'une beauté incroyable.
La highline se démocratise et se féminise. L'occasion de mettre en lumière ces femmes qui n'ont pas froid aux yeux.