1 / 31
slider (31)contact planche (59)fullscreen (31)

 

Fred Marie

Les Forces Spéciales font le grand saut

→  commander un tirage papier

En septembre 2015, les forces spéciales de quatre pays, y compris le Raid et le GIGN avaient rendez-vous à l'aérodrome de Lapalisse, près de Vichy, pour une démonstration de haut vol, puisqu'il s'agissait pour une vingtaine de chuteurs opérationnels d'expérimenter du matériel leur permettant de sauter en parachute à quelques 6000 mètres d'altitude, sous oxygène.
Bienvenue à l'édition 2015 des « Ulmer oxygen jumps session ». Cet événement organisé pour la deuxième fois par la PME française Ulmer aéronautique consiste à rassembler différentes unités parachutistes de plusieurs armées afin de leur faire essayer les derniers masques et bouteilles à oxygène de l'entreprise.
Cette année, les forces spéciales polonaises, italiennes, allemande et même malaisiennes avaient fait le déplacement. Il faut dire que même lorsque l'on est chuteur opérationnel, ce n'est pas tous les jours que l'on a la possibilité de sauter en tranche arrière d'un avion militaire, à 6000 mètres d'altitude et qui plus est sous oxygène !