1 / 60
slider (60)contact planche (60)fullscreen (60)

 

Fred Marie

La fin de l'innocence

→  commander un tirage papier

A seulement 19 ans, Grégoire-Emmanuel vient de s'engager dans l'armée.

Originaire de Moselle, c'est à Castres qu'il s'apprête à passer les cinq prochaines années.

Le jeune homme en quête d'aventures et de sens, a intégré le 8e Régiment Parachutiste d'Infanterie de Marine, une unité régulièrement déployée aux quatre coins du monde pour défendre les intérêts de la France, mener des guerres ou venir en aide aux populations.

Quitter sa famille et son confort pour enfiler le treillis et prendre les armes n'est pas anodin, surtout lorsque l'on s'engage chez les « paras ».

Car si « Volontaire » est la devise du régiment, tout le monde ne peut pas être un marsouin parachutiste du « 8 ». Porter le fameux béret amarante et arborer le si redouté brevet parachutiste se méritent !

Nous l'avons suivi tout au long de ses 8 mois de « classes », dans l'avion pour ses premiers sauts, et lors de son premier déploiement en mission de 4 mois.