Twitter Instagram Facebook Vimeo RSS
Recherche avancée  
account
 
 
Forgot your password ?

Yann Levy / Photography

Belfast, Les Commémorations du 12 juillet  /  Texte / Planche / Slide

Commander un tirage

Fin 2012 Belfast fut ravagée par 3 mois d'émeutes suite à la réduction du temps d'ondoiement de l'Union Jack sur les bâtiments officiels. Cette crise fut pour beaucoup le révélateur de l'état de détresse de la jeunesse protestante.

C'est à peu près ce que voudrait dire le slogan peint sur un mur de Sandy Row « ils ont volé notre bannière ils n'auront pas notre culture ». Mais c'est d'avantage l'été que Belfast s'embrase au sens propre comme au figuré.

Le 12 juillet, les protestants défilent dans les rues et allument d'immenses feu de joie, les « bonfires ». Ils commémorent la bataille de Boyne en 1690, la victoire de Guillaume d'Orange sur Jacques II le catholique.

Les catholiques vivent ces manifestations comme une provocation et une affirmation de la suprématie protestante sur l'Irlande.

Au départ de leurs quartiers respectifs, les loyalistes ont pris l'habitude de se rejoindre par le chemin le plus court. c'est-à-dire en passant par les quartiers catholiques.