1 / 25
slider mode (25)sheet mode (25)fullscreen mode (25)

 

Xosé Bouzas

L'ILE LATINE

THE LATIN ISLAND

→  commander un tirage papier
EN | FR

Avec près de 20 millions d'habitants, la Roumanie est le plus grand pays des Balkans occidentaux et l'un des pays d'Europe à la croissance la plus rapide. Le gouvernement roumain assure actuellement la présidence tournante communautaire, dans un contexte de crise. Dans une Union européenne uniformisante, la Roumanie reste un pays "exotique", souvent inconnu, victime de clichés et de stéréotypes par les étrangers. 
Dans ce contexte de mondialisation, où les notions de touriste et de voyageur sont confondues, un voyage en voiture à travers la Roumanie peut se limiter à une vision superficielle de l'espace à découvrir. Nous pouvons nous contenter de nous asseoir et de contempler à travers la fenêtre (comme si c'était un écran) l'impression d'un pays entier. Parler de cet espace et le dépeindre est une responsabilité car les gens qui ne connaissent pas le découvriront à travers notre regard. 
La série L'île latine questionne ce qu'elle voit et ce qu'elle ne peut qu'imaginer. Elle est encadrée par les vitres de la voiture. C'est le véhicule en tant que machine politique en mouvement incessant qui fixe les limites. Les bords de la route deviennent une frontière impossible à franchir, comme si notre regard ne pouvait aller plus loin. 

With nearly 20 million inhabitants, Romania is the largest country in the Western Balkans and one of the fastest growing countries in Europe. The Romanian government currently holds the rotating EU presidency in a context of crisis. In a uniform European Union, Romania remains an "exotic" country, often unknown, victim of clichés and stereotypes by foreigners. 
In this context of globalization, where the notions of tourist and traveller are confused, a car trip through Romania can be limited to a superficial vision of the space to be discovered. We can just sit back and contemplate through the window (as if it were a screen) the impression of an entire country. Talking about this space and depicting it is a responsibility because people who do not know it will discover it through our eyes. 
The series L'île latine questions what it sees and what it can only imagine. It is framed by the windows of the car. It is the vehicle as a constantly moving political machine that sets the limits. The roadsides become an impossible border to cross, as if our eyes could not go any further.