1 / 26
slider (26)contact planche (26)fullscreen (26)

 

Théo Saffroy

Vendanges à Irancy

Grape Harvest in Irancy

→  commander un tirage papier
EN | FR

A Irancy, en Bourgogne, les vendanges bâtent leur plein. Nous sommes à la mi-septembre, et durant deux semaines, Thierry Richoux et sa trentaine de vendangeurs vont arpenter quotidiennement les vignes pour y récolter son raisin bio.

Les protagonistes se donnent rendez-vous à 7h30 le matin, au village, pour prendre une navette direction les vignes. Ils ont entre 25 et 70 ans, ils sont d'Irancy et d'ailleurs : professeur de philo à Paris, cheminot dans l'Yonne, infirmière à Auxerre, voyageur allemand, immigré ivoirien, amis ou retraités bourguignons, tous sont passionnés par la vigne et approuvent ce retour à la terre. Un travail répétitif, éreintant qu'ils déploient sur un domaine de plus de 20 hectares contre une rémunération minimum.
Équipés d'un seau et d'une épinette, prenant place à l'entrée du rang de vigne dédié, chacun entame la récolte du jour. En cadence synchronisée les seaux remplis sont alors délivrés par une chaine humaine jusqu'au tracteur "enjambeur". A l'inverse de l'utilisation de la hotte, cette technique permet de répartir l'effort lors de la récupération du raisin. 
A 9h30 c'est le premier casse-croûte : charcuterie, fromage et du vin bien-sur ! De quoi reprendre des forces avant le repas du midi.

A la fin de la journée, les caisses de raisins sont déversées dans les cuves puis nettoyées pour répéter le processus le lendemain.

In Irancy, Burgundy, the harvest is in full swing. We are in mid-September, and for two weeks, Thierry Richoux and his thirty grape harvesters will survey the vineyards daily to harvest his organic grapes.
The protagonists meet at 7:30 in the morning, in the village, to take a shuttle to the vineyards. They are between 25 and 70 years old, they are from Irancy and elsewhere: professor of philosophy in Paris, railway worker in Yonne, nurse in Auxerre, German traveler, Ivorian immigrant, friends or retirees Burgundy, all are passionate about vine and approves this return to the earth. A repetitive work, erranting that they deploy on a field of more than 20 hectares against a minimum remuneration.
Equipped with a bucket and a spruce, taking place at the entrance of the dedicated row of vines, each starts the harvest of the day. In synchronized cadence the filled buckets are then delivered by a human chain to the tractor "straddle". Unlike the use of the hood, this technique allows to distribute the effort during the recovery of the grapes.
At 9:30 it's the first snack: charcuterie, cheese and wine course! What to get some strength before lunch.

At the end of the day, the crates of grapes are poured into the vats and then cleaned to repeat the process the next day.