1 / 35
slider modesheet modefullscreen mode

 

Théo Rouby

Les derniers bâtisseurs de cathédrales à Futuna

→  commander un tirage papier
EN | FR

Cette série de photographies sur Les Derniers Bâtisseurs de Cathédrales propose une immersion dans un petit coin de France insoupçonné. Futuna, un confetti posé de l'autre côté du planisphère, au coeur de l'océan Pacifique.

Elle nous mène d'abord à travers des chantiers d'un autre âge, où l'on travaille encore à la gloire de Dieu, pieds nus et sans aucune protection, souvent à des hauteurs vertigineuses.

Elle raconte aussi le quotidien d'une petite société océanienne. Futuna est confrontée à l'exode massif des jeunes et la pénurie d'emplois. Dans ce contexte, la construction d'églises maintient la cohésion de la communauté. Ces chantiers disproportionnés ne sont pas seulement une affaire de religion. Ils perpétuent une forte organisation collective et la transmission de nombreux savoirs. Ils constituent le ciment d'un mode de vie qui s'effrite, sous la forte influence du monde extérieur.

En suivant les bâtisseurs de Futuna dans leur vie quotidienne, mon projet était de toucher, à travers un reportage humain, les transformations qui tiraillent de nombreuses petites îles d'Océanie. Mon travail questionne en filigrane le lien à la terre, les notions de développement ou de pauvreté.

Le temps très changeant de Futuna, alternant en permanence entre un ciel chargé et des éclaircies écrasantes, nous rappelle que les îles du Pacifique n'offrent pas toujours les paradis promis par les cartes postales.

Futuna is a French island in the Pacific. It has about fifteen churches for 3600 inhabitants. And people were still building two new ones in March 2015, on a voluntary basis, with the financial contribution of the entire community. These construction sites of another age are revealed, as we go along, as a cement for this small oceania society.