1 / 16
slider (16)contact planche (16)fullscreen (16)

 

Theo Giacometti

Petits paysans

Small farmers

→  commander un tirage papier
EN | FR

Ils s'appellent Yves, Phillippe ou Marie et sont éleveurs dans le sud de la France. Nichés dans de petits hameaux, où ils peuvent avoir de l'espace et souvent dans le village de leurs parents, ils tiennent bon face au marché dominant de la démesure agricole. Petits paysans, ils se débrouillent avec de petits terrains, de minuscules troupeaux, et de maigres revenus pour faire vivre un élevage traditionnel de boeufs ou de moutons. Quand on le leur demandent, la majorité d'entre eux sont clairs : ils ne conseillent pas à leurs enfants de suivre la même voie professionnelle. Trop de travail, de risques, de charges administratives, et trop peu de considération, de revenus, d'avenir. 
Symbole d'un modèle qui semble disparaitre, certains espèrent encore que le consommateur pourra changer le système. Mais en attendant, le quotidien, pragmatique et impitoyable leur assène chaque jour de nouvelles épreuves à surmonter : climat, prédateurs ou baisse des prix s'alleient pour leur rendre la vie plus dure. Et pourtant ils cultivent encore l'espoir.

Their names are Yves, Phillippe or Marie and they are breeders in the south of France. Nestled in small hamlets, where they can have space and often in their parents' village, they stand up to the dominant market of agricultural excess. As small farmers, they manage with small fields, tiny herds, and meagre incomes to support traditional beef or sheep farming. When asked, most of them are clear: they do not advise their children to follow the same professional path. Too much work, too much risk, too little consideration, too little income, too little future. 
Symbol of a model that seems to be disappearing, some still hope that the consumer will be able to change the system. But in the meantime, the pragmatic and ruthless daily life is putting new challenges on them every day: climate, predators or falling prices are going to make their lives harder. And yet they still cultivate hope.