1 / 39
slider (39)contact planche (41)fullscreen (39)

 

Theo Giacometti

Une nuit avec Police Secours

A night with Emergency Police

→  commander un tirage papier
EN | FR

Alors que Marseille s'éteint et s'enfonce dans la pénombre, c'est une autre ville qui s'anime. Un autre peuple, dans d'autres rues. Au commissariat central de Noailles, les patrouilles de Police Secours grimpent dans leur voitures. Ils sont trois, toujours trois. Un chauffeur, un chef de bord et un accompagnateur. Ce soir, une accompagnatrice. Pendant toute la nuit, ils fileront d'une intervention à une autre au coeur de la ville. Une agression à la Plaine, une rixe au Cours Julien ou une cliente violente dans un hôtel, ils portent assistance, sécurisent et rassurent. 

Le rituel est connu, mais toujours impressionnant : la radio crépite, froide et concise. Un enfant menace sa mère avec un couteau. Le girophare est déjà allumé et arrose la rue de ses lumières bleues. La sirène hurle, le moteur ronronne alors que la voiture s'engouffre sur les voies de tram. On s'accroche. On court après les secondes. 

Déjà, au commissariat, le téléphone sonne : Police Secours, j'écoute ? 


Reportage réalisée en commande pour Famille Chretienne. 

As Marseille dies and sinks into darkness, it is another city that comes alive. Another people, in other streets. At Noailles Central Police Station, Emergency Police patrols climb into their cars. There are three of them, always three. A driver, a captain and an escort. Tonight, an escort. Throughout the night, they will be on their way from one intervention to another in the heart of the city. An attack at La Plaine, a fight at Cours Julien or a violent customer in a hotel, they provide assistance, security and reassurance. 

The ritual is well known, but always impressive: the radio crackles, cold and concise. A child threatens his mother with a knife. The beacon is already on and sprays the street with its blue lights. The siren screams, the engine hums as the car rushes into the tram tracks. We're hanging in there. We're chasing after the seconds. 

Already, at the police station, the phone rings: Police Secours, I listen?