+33 (0)6 87 13 57 58

sophie.pasquet24[at]gmail.com

Un goût prononcé pour les histoires d'aujourd'hui m'a poussée vers la géopolitique et le journalisme. Diplômée de Sciences Po, puis reporter à Marie Claire, chroniqueuse puis rédactrice en chef des Maternelles, émission de France 5, c'est d'abord avec les mots que j'ai raconté ces histoires. Mais ce sont les images que m'ont permis de trouver la forme de narration que je cherchais. Je me suis formée à la photo de presse. Je raconte en texte et en images les histoires des personnes qui changent le monde. Celles qui le changent par nécessité, celles qui résistent dans les plis plus qu'à la lumière. Celles dont les gestes intimes et quotidiens préparent les grands mouvements de société et sont éminemment politiques, parfois sans qu'elles le sachent. J'aimerais  rendre compte de leur force et aussi de leurs fêlures. Je travaille avec le magazine Elle, Marie Claire, Libération, le Journal du Dimanche, Femmes Ici et Ailleurs, la Fondation de France et le Musée de l'histoire de l'immigration.
Je suis membre du studio Hans Lucas depuis 2014.

sophie pasquet

Based in Paris (France)

archivesee portfolio

Solar mama, une grand-mère experte en électricité

Il y a 7 ans, Doussou Konaté a été élue par son village sénégalais pour se rendre dans une université indienne acquérir une formation de technicienne solaire. A (...)

Mères solos et loi travail (loi El Khomri)

Les femmes représentent 85% des familles monparentales. Leur revenu chute en moyenne de 20% après une séparation (3% pour les hommes) alors qu'elles se retrouve (...)

Young and mad pride

Faire travailler ensemble jeunes en insertion et travailleurs handicapés pour qu'ils s'enrichissent de leurs compétences mutuelles, c'est le pari lancé par Moha (...)

Corps urbains

Devenu populaire grâce à des films comme « Yamakasi » et « Banlieue 13», le parkour a longtemps été une activité dominée par les hommes. Mais aujourd'hui, les f (...)

Les mots de Fatine

Fatine a 26 ans. Ce sont les coups portés à ses enfants qui l'ont décidée à demander le divorce. Mais à la suite de cette séparation, elle a commencé à dégringo (...)

Le blues des activistes égyptiennes

Les Egyptiennes ont joué un rôle déterminant dans la Révolution de février 2011. Activistes du mouvement du 6 avril proches de l'Occident mais aussi simples mèr (...)

Mauritanie : électricité capricieuse

A Nouakchott, capitale de la Mauritanie, seulement 40% des habitants ont l'électricité... Quand elle fonctionne. L'électricité est coupée plusieurs fois par j (...)

Dire adieu au voile

Aujourd'hui, à Casablanca, le voile recouvre la tête de presque toutes les femmes. Pourtant, dans ce climat d'hyper-religiosité, certaines décident d'enlever l (...)

Ecosse : une nouvelle frontière?

18 septembre 2014 : par référendum, les Ecossais décideront si leur pays sera indépendant. Leur premier ministre, Alex Salmond, membre du parti indépendantiste  (...)

Fukushima : retour à la vie -pas du tout- normale

Un an après le tsunami, le tremblement de terre et l'explosion de la centrale nucléaire, on pourrait croire que la ville de Fukushima est redevenue une bourgade (...)

Mères solos en horaires décalés : toujours plus

Aujourd'hui en France, une famille sur cinq est une famille monoparentale, avec à sa tête, la plupart du temps, une femme. Parmi ces mères, de plus en plus trav (...)

Singapour, les activistes s'éveillent

En août 2015, Singapour fêtera les 50 ans de sa création. Il y a peu, les habitants de cette Ile Cité, devenue une place incontournable du capitalisme mondial,  (...)

Compétences d'ailleurs

Pour une femme étrangère, travailler est une étape difficile. Symbole de ses compétences, le travail est aussi le lieu où elle concilie, souvent en silence, son (...)