1 / 45
slider modesheet modefullscreen mode

Sandra Fastre

Si tu savais. Ma lettre d'A.

→  commander un tirage papier

Une lettre, où le coeur secret, elle avoue ses pensées. Celles que l'on garde pour soi, en soi.
Ce sont ces choses banales d'un quotidien sans superflu dont elle conserve l'essentiel pour parler à cet autre. Une absence parfois vécue comme insoutenable la plonge dans le silence. Aucun mot ne peut être partagé, si ce n'est saisir la plume et coucher sur ce papier tout ce dont elle lui aurait dit s'il avait été là.
C'est l'histoire d'une lettre où la confidence se veut poétique, parfois naïve. C'est sa déclaration dont elle n'ose pas prononcer le nom par crainte d'un adieu. C'est le portrait de son âme qu'elle propose. Peut-être vous paraîtra-t-il assez commun? Peut-être vous étonnera-t-il ? Peut-être considérerez-vous aucun intérêt aux esquisses de ses traits ?
Mais, il se livre en toute sincérité avec ses doutes, ses questionnements, ses félicités.