1 / 45
slider modesheet modefullscreen mode

 

Rafael Yaghobzadeh

Route des Balkans

→  commander un tirage papier

Plus de quarante mille réfugiés syriens, afghans, irakiens, pakistanais ont franchis en septembre 2015, la frontière serbo-croate suite à la fermeture de la frontière hongroise. La gare ferroviaire du village de Tovarnik est devenue un point d'arrivé et un point de départ pour les réfugiés. Tous les jours des trains arrivent à quais, en partance Zagreb ou vers une ville le long de la frontières croates. Un couloir humanitaire s'est mis en place afin d'acheminer ce flux sans précédent de réfugiés vers l'Allemagne,l'Autriche et les autres pays d'accueil européen. Au cours de leur chemin périlleux, qui traverse au moins sept pays, dont certains plus répressifs que d'autres, de nombreuses familles se retrouvent séparées avant même d'arriver à la destination finale.