1 / 13
slider (13)contact planche (13)fullscreen (13)

 

Raphael Kessler

Manifestation en soutient à la Maskarade à Paris.

Demonstration in support of the Maskarade in Paris.

→  commander un tirage papier
EN | FR

"Suite à la soirée du 31 Décembre à Lieuron, l?Etat a entrepris une vendetta absurde et disproportionnée contre la fête libre : 9 personnes sont encore mises en examen pour des chefs d?inculpation sans fondement, des perquisitions violentes du GIGN et des saisies de matériel de sonorisation ont encore lieu.
Il est impensable que des personnes soient poursuivies voire condamnées, pour avoir voulu faire respirer une population asphyxiée depuis un an maintenant ! 
L?Etat d?urgence culturel doit être décrété. La jeunesse est méprisée et diabolisée. Il est primordial de nous faire entendre en prenant la rue et en exprimant notre dégout pour les politiques liberticides de ce gouvernement ! 
Les tentatives d?intimidation sur les deux dernières manifestations parisiennes sont inadmissibles mais ne resteront pas sans conséquences ! 

Par notre mobilisation nous avons fait libérer Tristan. Pourtant, la répression systémique que nous subissons continue ! 
Nous ne laisserons pas cette violence étatique s'enraciner dans notre quotidien et nous continuerons de nous mobiliser tant qu'il le faudra"

"Following the evening of December 31 in Lieuron, the State has undertaken an absurd and disproportionate vendetta against the free party: 9 people are still indicted on unfounded charges, violent searches of the GIGN and seizures of sound equipment are still taking place.
It is unthinkable that people should be prosecuted or even convicted, for having wanted to make an asphyxiated population breathe for a year now! 
A state of cultural emergency must be decreed. Youth is despised and demonized. It is essential that we make ourselves heard by taking to the streets and expressing our disgust for the liberticidal policies of this government! 
Attempts to intimidate the last two Parisian demonstrations are inadmissible but will not remain without consequences! 

By our mobilization we have freed Tristan. However, the systemic repression that we are undergoing continues! 
We will not allow this state violence to take root in our daily lives and we will continue to mobilize as long as it takes".