1 / 6
slider (6)contact planche (6)fullscreen (6)

 

Raphael Kessler

Rassemblement contre Total à la Défence.

Rally against Total at The Défence.

→  commander un tirage papier
EN | FR

Texte de communiqué sur la situation de la raffinerie de Grandpuits Gargenville : "Depuis le 26 Septembre 2020, les Raffineurs de Grandpuits sont engagés dans la lutte contre l'arrêt définitif des capacités de raffinage de la Raffinerie de Grandpuits, mais également le projet de reconversion bien loin d'être acceptable et suffisant. C'est contre les 700 suppressions d'emplois (200 directs et 500 indirects) que les raffineurs luttent. 
Au-delà des suppressions d'emplois, Total justifie l'arrêt du Raffinage par un outil de travail trop vieux, trop abîmé. C'est un fait qui est du seul ressort de la direction général de Total qui privilégie les dividendes des Actionnaires au détriment de l'outil. En parallèle, ils délocalisent les capacités de raffinage à l'étranger là où les normes sociales et environnementales sont moins contraignantes ! Nous avons besoin de la participation de toutes et de tous afin que notre grève à la raffinerie de Grandpuits continue, jusqu'au maintien de tous les emplois sur notre bassin ! Jusqu'à avoir un véritable projet de reconversion créateur et non pas destructeur d'emploi !  "
Salariés, retraités, chômeurs, nous appelons à votre générosité pour que cette lutte des classes continue !
Les raffineurs ont toujours soutenu et combattu par la lutte les diverses attaques gouvernementales contre nos conquis sociaux. Ils étaient présents en 2010 contre la réforme retraite ; 2016 contre la Loi El-khomri et 2020 contre la réforme retraite de Macron. Aujourd'hui, les raffineurs font appel à la solidarité pour qu'ils puissent mener le combat de leur vie!"

Text of press release on the situation of the Grandpuits Gargenville Refinery: "Since September 26, 2020, the Grandpuits Refiners have been engaged in the fight against the definitive shutdown of the Grandpuits Refinery's refining capacities, but also the conversion project, which is far from being acceptable and sufficient. It is against the 700 job cuts (200 direct and 500 indirect) that the refiners are fighting. 
In addition to the job cuts, Total justifies the shutdown of the refinery by a working tool that is too old and too damaged. This is a fact that is the sole responsibility of Total's general management, which favors shareholder dividends to the detriment of the tool. At the same time, they are relocating refining capacities abroad where social and environmental standards are less stringent! We need everyone's participation to ensure that our strike at the Grandpuits refinery continues, until all the jobs in our basin are maintained! Until we have a real reconversion project that creates and not destroys jobs!  "