1 / 18
slider modesheet modefullscreen mode

 

Paul Roquecave

Les lycéens toulousains descendent dans la rue

→  commander un tirage papier
EN | FR

Lundi 3 décembre 2018, dans l'effervescence du mouvement des gilets jaunes, les lycéens sont descendus dans la rue à leur tour et ont bloqué de nombreux lycées de Toulouse et des villes alentours, en chantant "Macron, t'es foutu, les lycéens sont dans la rue". Tout au long de la journée, environ 700 lycéens ont joué au jeu du chat et de la souris avec les forces de l'ordre dans le centre ville de Toulouse. Jean Jaurès vers le lycée Berthelot de Saint Michel, puis direction Esquirol en passant par le Conseil Régional d'Occitanie, pour rejoindre le lycée Saint Sernin, de détour en détour, ils ont cherché à rejoindre les autres lycées pour se regrouper. De là, c'est en arrivant sur le boulevard de Strasbourg que les forces de l'ordre, essuyant des jets d'objets divers ont commencé à tirer grenades lacrymogènes et grenades de désencerclement, et charger les jeunes, en interpellant certains au passage.
Retour au Capitole, ou le face à face tendu entre les jeunes et les gendarmes mobiles, cette fois, a duré un moment devant le McDonald's. Les forces de l'ordre ont fini par avancer et gazer massivement la rue du Taur, repoussant les manifestants sur Saint-Sernin. La Brigade Anti Criminalité a pris le relais et continué à poursuivre les lycéens dispersés dans le centre, jusqu'à dispersion totale des derniers groupes, revenus au Capitole.

On Monday, December 3, 2018, in the excitement of the yellow vest movement, high school students took to the streets and blocked many high schools in Toulouse and surrounding cities, singing "Macron, you're screwed, high school kids are on the street". Throughout the day, about 700 high school students played cat and mouse games with the police in downtown Toulouse and tried to join the other high schools to get together. From there, it was when they arrived on Strasbourg Boulevard that the police, throwing various objects at them, began to fire tear gas and sting-ball grenades, and charge the youngsters, arresting some of them.
Back to the Capitole, where the tense face-to-face between the young people and the Gendermaeir Mobile force, this time, lasted for a while in front of the McDonald's. The police finally advanced and massively gassed the Rue du Taur, pushing the demonstrators back to Saint-Sernin. The Anti-Crime Brigade took over and continued to pursue the high school students scattered throughout the centre, until the last groups returned to the Capitol.