1 / 21
slider (21)contact planche (21)fullscreen (21)

 

Patricia Huchot-Boissier

LEUR LAND, LEUR PARK AU QUARTIER KALI DE CHIDAMBARAM

THEIR LAND THEIR PARK IN THE KALI DISTRICT - CHIDAMBARAM

→  commander un tirage papier
EN | FR

Cap au quartier de Kali 

Entrons par le portique sculpté et au fond de la rue, encore un petit temple de poche avec un splendide Ganesh en pierre. Et les enfants encore et toujours.
- Photos, photos !!!!
Dans la lancée, les mômes prennent la direction des opérations à venir. Ils entrainent la photographe dans un autre temple, l'invite à rentrer, à le traverser et...
- Viens voir... vite, c'est extraordinaire ce qu'ils me montrent...
Me déchausse, traverse le temple et arrive dans un terrain vague, la décharge du quartier, avec ses guirlandes de sacs et de bouteilles en plastiques, ses papiers gras, ses gravas et autres immondices. Une merveilleuse décharge, leur terrain de jeu, leur jardin secret. La photographe est en chasse, entourée des ces dròlles espiègles, vifs, heureux de la recevoir dans leur monde imaginaire, créatif, divin...
- Viens voir !!!! C'est fantastique !!
A mon tour pénètre leur Land, leur Park. Et là c'est le flash !!!! Ils ont fabriqué, installé, mis en scène des temples de poches faits de bric et de broc, de morceaux de sculpture de plâtre, de chiffons, de bouts de ferraille, de têtes de poupées, de bâtons, d'images de calendrier, il y a même celle de Jésus? Cinq stèles d?art contemporain d?une très grande facture dédiées à leurs dieux et déesses avec au centre, enterrée dans son cratère, la grande Kali au bâton rouge de sang. Comme enlisée dans la fange de leur quotidien. Photos !!!!
Ils sont heureux, beaux, vivants, imaginatifs. Ils osent, défient, dévient, posent, et surtout rient. L'un deux me fait comprendre que bientôt un immeuble sera construit sur ce terrain où aujourd'hui les chiens, les vaches et un cochon noir se paissent des déchets des humains. Alors pour que le tableau soit parfait, la cérémonie doit aller à son terme. Tour à tour bâtisseurs, dévots, brahmanes, les voici maintenant musiciens. Bouteilles en plastique et bâtons comme percussions, les minots entrent en rythme sur le tempo des musiciens des temples qu'ils fréquentent, donc connaissent. Le Folklore encore et toujours. Très vite leurs chants se diversifient, montent en puissance, les voilà qui improvisent, se défient, se joutent? Tençons en vue. Là c'est du très grand. Entend les Emboladores, les Baûls, les Trobadors... La photographe est passée en mode caméra et Rec...

Jacme Gaudàs

Heading for the Kali district. Staged by children of pocket temples made of bric-a-brac and broc, pieces of plaster sculpture, rags, scrap metal, doll heads, sticks, calendar images, there is even that of Jesus...