+33 (0)6 86 01 13 30

pascal.hausherr[at]gmail.com

bio en

Photographe né en 1957, il ne se souvient pas n'avoir jamais fait de photographies. La pensée la plus apte à le définir est la nostalgie de quelque chose qu'il n'aurait pas vécu. C'est cette impression qui nourrit la matière de son travail, lequel repose principalement sur l'absence de hiérarchie, tant au niveau du contenu que de la forme, et que ce soit à l'intérieur même d'une image ou d'une image à l'autre. Il tente ainsi de mettre au jour et sur le même plan, comme le souligne Sebastian Hau à propos de De quoi demain dans Foam Magazine n°25 : « une documentation subjective des limites (politiques, sociales, économiques) internes et externes de la France ».
Ce qui fait la valeur à la fois novatrice et traditionnelle de son travail est que celui-ci dépend de formes connues, tout en se jouant d'elles. On y reconnait là une tentative de restitution d'une histoire parcourue de lacis de sensations secondaires.
C'est en cela une "oeuvre photographique", et non un recueil ou un catalogue de photographies. On pourra cependant lui préférer, comme l'évoque Damien Sausset dans sa critique du livre "Encore" paru en 2012, le terme d'essai photographique.
En résumé, foisonnement et multiplicité sont les deux maîtres mots du travail de Pascal Hausherr, auquel participe une exploration des formes, des lumières et des couleurs.
Ses oeuvres sont conservées dans les collections publiques de la Bibliothèque nationale de France à Paris (Cabinet des estampes et de la photographie), au Musée Carnavalet à Paris, à la Maison européenne de la photographie à Paris, et dans diverses collections privées.
Il a notamment publié aux éditions Trans Photographic Press, Paris : "De quoi demain" en 2009 et "Encore" en 2012, chez Bernard Chauveau Éditeur, Paris : "La Tourette / 1959-2009 / le cinquantenaire" en 2009 (avec Philippe Chancel et Stéphane Couturier) et "Mémoire des murs, rencontre le corbusier / anne et patrick poirier" en 2013. Il figure dans les éditions 2010 et 2018 de "La photographie contemporaine" de Michel Poivert, Éditions Flammarion, Paris, ainsi que dans l'édition italienne Einaudi editore, Turin, 2011, et dans "50 ans de photographie française de 1970 à nos jours" de Michel Poivert, Éditions Textuel, Paris, 2019.
Expositions récentes : "Dix ans de résidences à Chamalot", 2016, Chamalot-Résidence d'artistes, Moustier-Ventadour, Corrèze ; "in)(between record vol.20", in)(between Gallery, Paris, 2016 ; "What's up Photo Doc", Paris, 2015 ; "Regards d'artistes contemporains sur la Tourette", couvent de la Tourette, Éveux, 2013 ; "Floripa na foto", 3e Festival de Fotografia de Santa Catarina, Florianopolis (Brésil), 2013 ; "Résidentes : oeuvres en résidence", Centre d'art Transpalette, Bourges, 2012.
Pascal Hausherr est membre du Studio Hans Lucas depuis 2015.
Pour feuilleter  ENCORE (éd. TPP, Paris, 2012)
Pour feuilleter  DE QUOI DEMAIN  (éd. TPP, Paris, 2009)
 

Pascal Hausherr was born in 1957. He lives and works in Montrouge, close to Paris. He has been a member of Studio Hans Lucas since 2015. http://hanslucas.com/phausherr/photo
Pascal Hausherr's photography developped into the 1990's in the field of self fiction and mise en scene. From the year 2000 onwards, his work explores a subjective documentation of the limits (political, social and economical) in France.
His works are mainly housed in Bibliothèque nationale de France, Musée Carnavalet, and Maison européenne de la photographie (Paris).
He has published two books with the french publisher Trans Photographic Press, Paris : "De quoi demain" in 2009 and "Encore" in 2012. His works can also be seen in "La photographie contemporaine" de Michel Poivert, Publisher Flammarion, Paris (2010 + 2018) and in "50 ans de photographie française de 1970 à nos jours" de Michel Poivert, Publisher Textuel, Paris (2019).

En téléchargement

Pascal Hausherr

Based in Paris (France)

portfoliorsssee archive

France hélas

Á l'origine de toute pauvreté il y a toujours une violence perpétrée. On n'y croit plus, et pourtant ça continue d'agir, souterrainement. Quoi ? L'amour, la bea (...)

Le nerf optique de la guerre

Le nerf optique de la guerre, au départ c'était presque un programme (politique, social, économique) ; intention inédite chez moi. Cela aurait été de photograph (...)

Parce que vous êtes là

Quelque chose demeure ici implicite ; c'est ce que je veux, un sens implicite. C'est une sorte de figuration poétique du réel. C'est aussi le signe d'une aliéna (...)

Beijing

Invité au printemps 2005 à séjourner et à exposer à Pékin dans le cadre du festival DIAF (2nd Dashanzi International Art Festival), BEIJING 2005 a représenté po (...)

De quoi demain

De quoi demain tente de faire émerger une singularité spécifiquement française (dans le sens commun de vernaculaire), de dégager une critique photographique qui (...)

Roumanie 1980

Deux voyages en Roumanie, le premier en 1980, fondateur, et le second en 1984 grâce à un Prix. Et puis en 1989, surgissent à la télévision ces images de la chut (...)

Bucarest, Roumanie 1984

Deux voyages en Roumanie, le premier en 1980, fondateur, et le second en 1984 grâce à un Prix. Et puis en 1989, surgissent à la télévision ces images de la chut (...)

Roumanie 1989, TV Shot

Deux voyages en Roumanie, le premier en 1980, fondateur, et le second en 1984 grâce à un Prix. Et puis en 1989, surgissent à la télévision ces images de la chut (...)

Encore

Les 258 photographies qui constituent l'intégralité du recueil ont été faites en France en 2008. Il s'agit, ici, de restituer ces petits riens du quotidien, ces (...)

Ce qu'on obtient

Cet ensemble, qui comporte dans son intégralité 316 photographies, s'apparente à un traité de morale. On y entendra, selon son entendement, qu'on a toujours ce  (...)

Catastrophes

Avec Catastrophes (2002), même si la frousse fichue à la collectivité le 11 septembre 2001 n'a agi qu'indirectement sur ce qui était déjà en marche chez moi, j' (...)

Les incongruités

Les incongruités datent de la fin des années quatre-vingt-dix. Ce travail s'inscrivait dans la perspective des séries Aimez-nous ! (1997) et Roman conjugal (200 (...)

Marche républicaine du 11 janvier 2015

En réponse aux attentats meurtriers du 7 janvier perpétrés contre le journal satirique Charlie Hebdo et le 8 janvier contre l'hyper casher de la porte de Vincen (...)

Tant qu'à faire

Je voulais risquer l'imperfection et la maladresse du portrait photographique, afin de lui ôter toute tentation d'interprétation psychologique ; j'espérais parv (...)

Paysage français

Si, d'une certaine manière, le paysage français ressemble à l'idée que les Français s'en font, et si l'idée qu'on s'en fait vient, par exemple, des images que j (...)

Suite Bruxelles

Hétérotopie : n.f. Présence d'éléments normaux en eux-mêmes en des points où ils n'existent pas normalement. Pour moi, cette définition, c'est un peu le passag (...)

Lettre à Bibi Andersson

C'est une habitude que je commence à prendre, et qui se renouvellera : extraire d'un ensemble constitué, en l'occurrence Le nerf optique de la guerre, matière à (...)

Lettre à Henri Storck

Ce travail est né d'une passion pour la Belgique et plus particulièrement pour le pittoresque de sa ligne de tramway qui longe la côte flamande sur près de 70 k (...)

Lettre au Tintoret

Comment parvenir à photographier une ville telle que Venise ? Á vrai dire, je ne m'étais pas posé la question, tant je sais par habitude que l'acte même de phot (...)

FIAC 2015 au Grand Palais

Rendez-vous incontournable des collectionneurs et des amateurs d'art, la FIAC (Foire internationale d'art contemporain) se tient au Grand Palais, à Paris, du 22 (...)

La liste est longue et la vue baisse

« Faire du premier coup ce qu'on voit. Quand ça y est, ça y est. Quand ça n'y est pas, on recommence. Tout le reste est de la blague. » Édouard Manet

B. H. Obama Day

L'investiture de Barack Obama (Inauguration Day) comme 44e Président des États-Unis eut lieu le mardi 20 janvier 2009. La cérémonie, qui se déroulait à Washingt (...)

Tous les matins je vois l'horizon

Cette courte série se décline en 3 propositions qui s'agencent en la forme classique d'un retable : un premier volet constitué de 13 vues de sommets enneigés d (...)

Les Monts d'Arrée

Le titre générique des Monts d'Arrée recouvrent en réalité des lieux distincts : Les Monts d'Arrée proprement dit, la côte de Lampaul-Plouarzel, le Grand Cairn  (...)

Capital

« De tous les systèmes économiques et sociaux, le capitalisme est sans conteste le plus naturel. Ceci suffit déjà à indiquer qu'il devra être le pire. » Michel (...)

Salon de Montrouge 2017 #1

Le Salon de Montrouge, événement culturel majeur du printemps en France, est considéré comme un véritable tremplin de promotion et de confirmation des artistes  (...)

Salon de Montrouge 2017 #2

Le Salon de Montrouge, événement culturel majeur du printemps en France, est considéré comme un véritable tremplin de promotion et de confirmation des artistes  (...)

Art Paris Art Fair 2017

Inauguration de Art Paris Art Fair au Grand Palais, rendez-vous pour l'art moderne et contemporain. Cette nouvelle édition met l'Afrique à l'honneur.

Livre Paris, salon du livre de Paris, 2017

Rendez-vous incontournable des éditeurs, des auteurs écrivains et des lecteurs, Livre Paris, salon du livre de Paris, se tient au Parc des expositions, porte de (...)

Drawing Now Édition 11 / Salon du dessin contemporain, Paris

Rendez-vous incontournable des collectionneurs et des amateurs d'art, Drawing Now, Salon du dessin contemporain, se tient au Carreau du Temple, à Paris, du 23 a (...)