1 / 15
slider mode (15)sheet mode (15)fullscreen mode (15)

 

Olivier Sarrazin

Mariupol, la cité invicible ?

→  commander un tirage papier

Stratégique et convoité, le port de Marioupol subit les assauts des rebelles. D'après l'armée ukrainienne, une vingtaine de chars russes auraient passé la frontière le 20 février en direction de la dernière grande ville contrôlée par Kiev dans le bassin du Donbass.
Située sur les bords de la mer d'Azov, sa conquête créerait un pont terrestre entre la Russie et la Crimée, annexée en mars par Moscou. L'importance de Marioupol est considérable et ses usines de transformation de charbon nécessaires à l'économie du Donbass. Les habitants le savent et pour eux, le cessez-le-feu ne change pas grand-chose ; les affrontements isolés se poursuivent.
Les défenseurs de Marioupol attendent: soldats, groupes d'autoprotection, mineurs, mais aussi réfugiés, écoliers, tous citoyens d'une ville qu'ils pensent imprenable.