+33 (0)6 74940831

lefauxcyclope[at]yahoo.fr

bio en

Diplômé de Sciences Po Paris & HEC, une première erreur de parcours en 1998 lui fait commencer sa vie professionnelle comme analyste financier chez Procter & Gamble où il analyse la rentabilité potentielle de médicaments contre l'andropause qui sortiront 25 ans plus tard (et qu'il peut désormais envisager de consommer).

Il remonte la pente en devenant porte-maquettes, faisant la navette entre les équipes créatives d'une agence publicitaire & ses clients. Se faisant insulter par les deux camps & sa matière grise fondant plus vite que la banquise en été, il décide de devenir concepteur-rédacteur. Autre erreur. Puis de passer par l'Ecole des Gobelins à une époque où l'on pouvait encore foirer ses photos (cf. « Manuel de la photo ratée », Thomas Lélu). S'en suivent deux années de photoreportage où les 30 derniers jours du mois sont difficiles. Il s'en sort malgré tout en faisant un tour dans toutes les cuisines des restaurants qu'il shoote comme job « alimentaire ».

Retour dans la pub en tant que directeur artistique chez TBWAParis - the place to be en 2005 - avec Erik Vervroegen & Sébastien Vacherot avec qui il apprend le travail des images. Ainsi qu'à ne pas renverser son repas dominical sur sa tablette graphique à l'agence.

Il quitte définitivement la publicité & son amie chilienne en 2014 pour revenir dans le photoreportage et devenir membre du Studio Hans Lucas après avoir convaincu son fondateur Wilfrid Estève de le faire rentrer en lui montrant les splendides photos de ses enfants prises au téléobjectif en sortie d'école.

N'ayant jamais quitté sa zone de confort, en dehors du fait d'avoir pénétré par erreur un compartiment réservé aux femmes dans le métro du Caire, il parcourt depuis les paysages urbains en se demandant souvent « qu'est-ce que je fous là ? ».

Il joue à la loterie du Sony World Photo Award en 2019 qu'il remporte avec la même conviction de légitimité que si l'équipe du Honduras remportait un mondial de foot.
D'importants journaux internationaux ont refusé ses travaux et il n'a jamais exposé aux côtés de grands noms tels Patrick Zachman, Max Pinckers, John Vinck et Sebastiao Salgado. Son dernier travail sur le Japon ne sera jamais publié par le NY Times et Tages Anzeiger, ni présenté à VISA Perpignan et Bozar Bruxelles.

Suite à un accident de jetski en Alaska en mai 2021, il sera immobilisé 6 mois au sein d'une communauté Inuit et contraint de maintenir mon corps plongé 12h par jour dans un bain de graisse de phoque. Cette déconvenue fera l'objet d'un travail documentaire très hiératique qui sera sélectionné par plusieurs festivals situés dans des villes thermales européennes.

Former French creative in advertising during 13 years (copywriter for 3 years & art director for 10 years), photoreporter for 4 years for French & International magazines.

Winner of the Sony World Photography Award in 2019 as Best photographer in the "Travel Category".

Nicolas Boyer

Based in PARIS (FRANCE)

archivesee portfolio

INDIA

JAPON 2 (2019)

Touristes

"Le tourisme est une industrie qui consiste à transporter des gens qui seraient mieux chez eux, dans des endroits qui seraient mieux sans eux." (Jean  (...)

ET VOGUE LA GALÈRE

Série réalisée sur un bateau de croisière qui réactualise les Fourberies de Scapin (Molière) : "Mais que diable allait-il faire dans cette galère ?".

JAPON - Cent dix-neuf vues sans Mont Fuji

Carnet de voyage depuis Tokyo jusqu'à Nagasaki effectué entre avril et juin 2018. www.nicolasboyer.top/japan

KYOTO / Tradité & Modernition

Série un peu mode qui mélange kimono et béton armé.

IRAN(s) / Le pays aux deux visages

L'Iran, "pays Janus", profondément divisé entre une partie très conservatrice de la société et l'autre au mode de vie beaucoup plus occidentalisé.

Le dernier éléphant des Ivoiriers

Le dernier ivoirier de Paris.

Salon de l'Agriculture de Paris 2017

DETROIT

Atmosphère de Detroit en août 2016

DETROIT - cyclistes du Slow Roll movement

Tous les lundi, entre 8000 & 10000 personnes se réunissent pour pédaler ensemble dans les rues de la banlieue (en partie ravagée) de Detroit. Le mouvem (...)

L'homme bleu à Paris

Le performer suisse André Kuenzy, aka Blueman ou L'Homme Bleu, lors d'un passage parisien en 2004.

Refugee Food Festival - L'Ami Jean

Rencontre entre le chef réfugié syrien Mohamad & le chef Stéphane Jego du restaurant L'Ami Jean en vue d'une préparation d'un menu en commun pour le Ref (...)

REFUGEE FOOD FESTIVAL - FREEGAN PONY

Le chef réfugié syrien Mohamad El Khaldy pendant la soirée d'inauguration du Refugee Food Festival qui a eu lieu au Freegan Pony, un squat communautaire situé d (...)

INCENDIE DE NUIT À NEUILLY-SUR-SEINE

Incendie après explosion dans un appartement au dernier étage d'un immeuble de logements sociaux dans la nuit du 23 mai 2016 à 2h30.

CRUE PARIS 2016

Gang roumain de joueurs de bonneteau à Paris

Gang roumain de joueurs de bonneteau dans les rues de Paris. Les complices sont de faux joueurs qui tentent d'attirer les touristes. (Paris - juin 2016).