1 / 18
slider modesheet modefullscreen mode

 

Mathias Zwick

Tehran Blues

Tehran Blues

→  commander un tirage papier
EN | FR

Trois ans après la conclusion des accords sur le nucléaire iranien, je retourne harpenter les rues de Téhéran. Alors qu'en septembre 2015 l'espoir d'un avenir meilleur rayonnait sur le visage des habitants de la capitale, je retrouve, en septembre 2018, une ville à l'ambiance bien plus morose. Les sanctions américaines sont tombées et étouffent l'économie iranienne. Le cours du rial ayant chuté, les magasins sont déserts. Le désespoir se lit sur le visage des passants : Téhéran a le blues.

Three years after the conclusion of the Iranian nuclear agreements, I am returning to harpooning the streets of Tehran. While in September 2015, the hope of a better future shone on the faces of the capital's inhabitants, in September 2018, I found myself in a city with a much more gloomy atmosphere. US sanctions have fallen and are stifling the Iranian economy. The price of the rial having fallen, the shops are deserted. Despair can be seen on the faces of passers-by: Tehran has the blues.